Attentat déjoué: Dans un message adressé aux policiers, le patron de la DGSI évoque «un défi immense»

TERRORISME « Nos ennemis ne reculeront devant rien pour tenter de nous terroriser », explique le directeur du renseignement intérieur…

H. B.

— 

Patrick Calvar, directeur de la DGSI.
Patrick Calvar, directeur de la DGSI. — LCHAM/SIPA

La menace terroriste plane sur la France. Pour le directeur de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), l’heure est grave. « Le niveau de la menace est tel que nous ne pouvons en aucun cas nous reposer sur nos acquis », a déclaré le patron du renseignement français dans une lettre envoyée aux policiers, et que la chaîne iTélé a pu se procurer.

>> A lire aussi : «La menace terroriste sans doute encore plus importante qu'avant le 13 novembre»

Dans ce courrier, Patrick Calvar, le patron du renseignement français, a d’abord tenu à remercier ses équipes pour avoir déjoué un attentat en début de semaine à Marseille et à Strasbourg. « Je veux saluer votre implication personnelle, votre professionnalisme. Le sang-froid, le dévouement mais aussi la complémentarité et l’excellente coordination de ces personnels ont permis d’éviter un nouveau drame dans notre pays. »

« Nos ennemis ne reculeront devant rien »

Mais rapidement, le directeur de la DGSI se montre plus grave. « Inutile de se le cacher : le défi est immense et nous devons encore et encore redoubler de vigilance », écrit Patrick Calvar. Puis il évoque une « période sombre » […], au cours de laquelle « nos ennemis ne reculeront devant rien pour tenter de nous terroriser. Ils nous trouveront toujours sur leur chemin pour empêcher leurs noirs desseins. »

>> A lire aussi : La prédiction sombre du patron de la DGSI sur les «affrontements intercommunautaires»

En mai dernier, Patrick Calvar avait déjà prévenu de la menace terroriste imminente en France. La France est aujourd’hui « clairement le pays le plus menacé, aussi bien par l’organisation Etat islamique (EI) que par  Al-Qaida » avait averti le patron du renseignement français.