Valises d'argent libyen: Takieddine une nouvelle fois entendu par les enquêteurs

JUSTICE L’intermédiaire franco-libanais avait déjà été entendu par les enquêteurs de l’Office anticorruption de la police judiciaire, mardi après ses accusations contre Sarkozy et Guéant... 

20 Minutes avec AFP
— 
Ziad Takieddine
Ziad Takieddine — JACQUES DEMARTHON / AFP

Ziad Takieddine est de nouveau face aux enquêteurs. L’intermédiaire franco-libanais est arrivé ce jeudi matin dans les locaux de l’office anticorruption de la police pour être entendu sur ses nouvelles accusations de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a constaté un journaliste de l’AFP.

Convocation

Avant son audition, Ziad Takieddine a indiqué à l’AFP qu’il était convoqué à 8 h par les enquêteurs de l’Office anticorruption de la police judiciaire (Oclciff) à Nanterre, près de Paris, après avoir déjà été entendu mardi pendant plus de cinq heures, selon lui.

>> A lire aussi : Sarkozy et Guéant démentent et annoncent des poursuites judiciaires contre Takieddine

Mardi, dans Mediapart, il a affirmé avoir personnellement remis à Nicolas Sarkozy et à son ex-bras droit Claude Guéant cinq millions d’euros en espèces, « dans des valises », en provenance du régime Kadhafi.