Epargne: Le calcul du taux du Livret A modifié pour plus de stabilité

FINANCES Le gouvernement a décidé d’introduire deux modifications techniques de la formule de calcul…

H. B.

— 

Le Livret A.
Le Livret A. — MEIGNEUX/SIPA

C’est une mesure qui risque d’impacter l’épargne des Français. Le ministère de l’Economie et des Finances a dévoilé ce mercredi la nouvelle méthode de calcul du taux du Livret A, avec l’objectif d’adapter sa rémunération à l’environnement de taux bas et d’être plus stable.

>> A lire aussi :A quoi ça sert exactement?

Jusqu’ici, la formule de calcul fait intervenir le niveau des prix à la consommation (hors tabac) et celui des taux monétaires, le résultat étant majoré de 0,25 point de pourcentage et garantissant systématiquement une rémunération supérieure à l’inflation. Dorénavant, ce ne sera plus forcément le cas.

« La majoration par rapport à l’inflation suspendue lorsque celle-ci est supérieure aux taux de marché »

Le gouvernement a décidé d’introduire deux modifications techniques de la formule de calcul du taux du Livret A. D’une part, « les indices actuellement utilisés dans la formule pour les taux monétaires et l’inflation seront lissés sur 6 mois, afin de prévenir toute variation brutale, à la hausse ou à la baisse, du taux du livret A », selon un communiqué de Bercy.

>> A lire aussi : Vers quels placements se tourner pour gagner plus?

Et d’autre part, « la majoration par rapport à l’inflation sera suspendue lorsque celle-ci est sensiblement supérieure aux taux de marché, afin d’éviter une divergence excessive entre les taux de marché et la rémunération de l’épargne ». Le taux du livret A, tout en restant étroitement lié à l’inflation, ne pourra plus diverger excessivement des taux de marché et sera donc plus prévisible.

« Quelle que soit l’incidence de la nouvelle formule de calcul, le taux du livret A ne baissera pas et sera maintenu au 1er février 2017 à 0,75 % », a par ailleurs déclaré Michel Sapin.