Calvados: Fiché S, il encadrait des jeunes dans un foyer de Caen

FAITS-DIVERS Le jeune homme surveillait sept mineurs placés par la justice ou la protection de l'enfance...

20 Minutes avec agence

— 

Police nationale - Illustration
Police nationale - Illustration — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Un jeune homme de 24 ans fiché S a travaillé entre juillet 2015 et l’été dernier comme encadrant de nuit dans un foyer pour jeunes de Caen (Calvados). Originaire d’Hérouville-Saint-Clair, il surveillait sept mineurs placés par la justice ou la protection de l’enfance.

« N’ayant jamais été condamné, il a fourni un extrait de casier judiciaire vierge à son employeur », l’Association calvadosienne pour la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (ACSEA), rapporte France Bleu. Mais fin 2015, il est mis en examen avec son frère de 21 ans.

Interpellé avec son frère en août

Après un présumé séjour en Syrie l’année précédente, ils sont soupçonnés d'« association de malfaiteurs en vue de préparer un acte de terrorisme ». Mais les deux frères sont laissés libres.

Le 17 août dernier, ils sont interpellés à leur domicile pour non-respect de leur contrôle judiciaire. Le juge anti-terroriste à Paris demande alors leur placement en détention mais le juge des libertés et de la détention estime qu’il ne se justifiait pas. Ils sont donc remis en liberté.

>> A lire aussi : Des profs fichés S ont été suspendus par l'Education nationale

L’ACSEA a mis fin au contrat

Apprenant l’affaire, l’ACSEA dit être « tombée des nues ». Elle a immédiatement mis fin au contrat du jeune homme après un an de CDD.

Elle s’interroge désormais sur la procédure de recrutement dans ses foyers. En outre, selon l’association, son ancien salarié aurait contacté des jeunes en dehors de ses heures de travail.