Jacqueline Veyrac: L'ex-gérant, soupçonné d'avoir commandité le rapt, reconnaît un contentieux financier

FAITS DIVERS Selon les informations de BFMTV, l'ex-gérant de La Réserve assure être étranger à l'enlèvement, alors que d'autres gardés à vue avancent qu'il était au courant...

O. G.

— 

Jacqueline Veyrac, la propriétaire d'un hôtel cinq étoiles de Cannes enlevée en plein jour près de chez elle lundi, a été retrouvée saine et sauve 48 heures après ce rapt spectaculaire.
Jacqueline Veyrac, la propriétaire d'un hôtel cinq étoiles de Cannes enlevée en plein jour près de chez elle lundi, a été retrouvée saine et sauve 48 heures après ce rapt spectaculaire. — AFP

Elle avait réussi à s’enfuir… mais ses ravisseurs l’avaient rattrapé à temps. Voilà les dernières informations, révélées par BFMTV ce vendredi soir dans l’affaire de l’enlèvement de Jacqueline Veyrac. Quatre jours après l’enlèvementde cette riche hôtelière à Nice, retrouvée saine et sauve 48 heures plus tard, l’ancien gérant locataire de son restaurant niçois La Réserve est soupçonné d’être le commanditaire de ce rapt, selon une source proche de l’enquête. L’ancien gérant a été interpellé et placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Nice, ainsi que huit autres personnes dans le cadre de l’enquête.

Il reconnaît un contentieux avec l’hôtelière

Maisselon BFMTV, il a reconnu pendant sa garde à vue avoir eu un contentieux financier avec la riche hôtelière. Et selon Le Parisien, l’homme aurait pu agir par vengeance après avoir connu, en 2009, une liquidation judiciaire alors qu’il était gérant-locataire du restaurant gastronomique La Réserve, en bord de mer de Nice, propriété de Mme Veyrac.

Etait-il au courant ?

Toujours selon la chaîne, d’autres gardés à vue ont expliqué que l’ex-gérant de La Réserve était au courant du projet de rapt. Lui assure être étranger à l’enlèvement.

Jacqueline Veyrac: Huit personnes, dont un paparazzi reconverti en détective privé, en garde à vue à Nice

Histoire de vengeance ?

La plupart des gardés à vue ont été interpellés dans la journée de mercredi, dans la foulée de la découverte de Jacqueline Veyrac, retrouvée fortuitement par un voisin dans une fourgonnette garée sur les collines niçoises. Deux personnes, se trouvant dans les parages à ce moment-là et ayant pris la fuite à bord de leur véhicule, ont été interpellées sur le champ.

La piste familiale écartée

Si l’implication de l’ancien gérant se confirme, la piste du règlement de comptes familial, alimentée par le litige qui existe au sein de la fratrie des enfants de Mme Veyrac sur l’héritage paternel depuis 2002, sera écartée, de même que celle d’un conflit lié à des négociations supposées sur la vente du Grand Hôtel de Cannes.

>> A lire aussi : Jacqueline Veyrac retrouvée à Nice: «J’ai vu quelqu’un bouger dans la voiture», raconte son sauveur

r