Policiers agressés à Viry-Châtillon: L’enquête confiée à deux juges d’instruction

JUSTICE L’information judiciaire a été ouverte notamment pour « tentatives de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique commises en bande organisée »…

20 Minutes avec AFP

— 

Quatre agents de police ont été agressé samedi 8 octobre à Viry-Châtillon
Quatre agents de police ont été agressé samedi 8 octobre à Viry-Châtillon — THOMAS SAMSON / AFP

L’agression avait suscité beaucoup d’émoi. L’enquête sur l’attaque aux cocktails Molotov le 8 octobre à Viry-Châtillon (Essonne) contre quatre policiers, dont l’un grièvement brûlé est toujours hospitalisé, a été confiée à deux juges d’instruction, a indiqué ce vendredi le procureur de la République d’Evry.

>> A lire aussi : «On ne s’attendait pas à ce qu’ils veuillent nous tuer», témoigne un policier

L’information judiciaire a été ouverte pour « tentatives de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique commises en bande organisée » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime », a précisé Eric Lallement dans un communiqué.

Aucune interpellation

Jusqu’à présent, aucune interpellation n’a eu lieu dans cette affaire, confiée à la Sûreté départementale de l’Essonne, épaulée par la police judiciaire de Versailles. Des recherches ADN sont menées sur 48 scellés prélevés sur le lieu de l’agression mais n’ont pour l’instant pas permis de confondre les assaillants.

« Compte tenu de la gravité et de la complexité de cette affaire, deux magistrats instructeurs ont été co-saisis de ce dossier », a ainsi expliqué le procureur.

>> A lire aussi : Les moyens «nous vous les donnons», le soutien «il vous est acquis», écrit Cazeneuve

Cette agression a déclenché un mouvement de grogne général des policiers, réclamant plus de moyens et dénonçant les attaques dont ils sont victimes, lors de rassemblements hors cadre syndical à Paris, notamment sur les Champs-Elysées, en banlieue parisienne, à Lyon, à Marseille, à Lille, Toulouse ou encore Montpellier.