Viry-Châtillon: La policière est sortie d'hôpital, l'état de son collègue brûlé «en voie d'amélioration»

FAITS DIVERS L’agression dont ont été victimes les policiers à Viry-Châtillon a exacerbé la colère policière qui a débouché ces derniers jours sur des manifestations non autorisées…

20 Minutes avec AFP

— 

Quatre policiers ont été visés par une attaque aux cocktails Molotov, samedi après-midi à Viry-Châtillon (Essonne)
Quatre policiers ont été visés par une attaque aux cocktails Molotov, samedi après-midi à Viry-Châtillon (Essonne) — Thomas SAMSON / AFP

La policière blessée dans l’attaque à Viry-Châtillon, dans l’Essonne, est sortie mardi de l’hôpital et l’état de santé de son collègue très grièvement brûlé est « en voie d’amélioration », a annoncé ce mercredi le patron de la police. « Nous avons eu quand même deux fonctionnaires de police gravement blessés voire qui sont passés à deux doigts de la mort », lors de l’attaque au cocktail Molotov de leur véhicule, a souligné Jean-Marc Falcone sur RTL.

L’état de l’adjoint de sécurité « en voie d’amélioration même s’il faut rester très prudent »

Cette agression a exacerbé la colère policière qui a débouché ces derniers jours sur des manifestations non autorisées.

« La policière a quitté l’hôpital hier soir », a déclaré Jean-Marc Falcone. Quant à l’adjoint de sécurité de 28 ans très grièvement brûlé aux mains et au visage, « sur le bulletin d’hier soir aussi, c’est plutôt en voie d’amélioration même si pour l’instant il faut rester très prudent ».

Des brûlures très graves

« Il a été atteint à l’extérieur de son corps par des brûlures très graves mais aussi à l’intérieur par des inhalations de fumées et de chaleurs extrêmement violentes. Les informations que nous avons nous permettent de penser qu’on est plutôt dans un signe positif », a ajouté le directeur général de la police nationale.

>> A lire aussi : «C’était des êtres humains qui brûlaient», raconte un témoin

Des policiers ont manifesté lundi et mardi soir devant l’hôpital Saint-Louis à Paris, où est soigné cet adjoint de sécurité.