Les profs travaillent-ils «six mois dans l'année», comme le déclare Sarkozy?

DESINTOX «20 Minutes» fait le point sur le sujet..

Delphine Bancaud

— 

Un enseignant au collège Saint-Exupéry d'Hellemmes (59), le 2 septembre 2014.
Un enseignant au collège Saint-Exupéry d'Hellemmes (59), le 2 septembre 2014. — DENIS CHARLET / AFP

Le temps de travail des enseignants a toujours suscité de nombreux fantasmes. Preuve encore ce mardi sur France Inter avec le candidat à la primaire de droite, Nicolas Sarkozy, qui a déclaré que les profs travaillaient « six mois de l’année », précisant que s’il était élu les enseignants auraient « entre 20-25 % d’obligation de présence dans les établissements en plus ». 20 minutes décortique la réalité du travail des profs.

Quelles sont leurs obligations de services ?

« Je veux dire aux enseignants qu’on ne peut pas continuer comme ça. Un agrégé, c’est-à-dire le sommet en matière de compétences, c’est quinze heures d’obligation de service par semaine, six mois de l’année. Un certifié [titulaire du CAPES, CAPET, CAPEPS ou CAPLP], c’est dix-huit heures d’obligation de service par semaine, six mois de l’année. Et un professeur des écoles c’est vingt-quatre heures d’obligation de service par semaine, six mois de l’année […] », a déclaré ce mardi Nicolas Sarkozy.

Des chiffres exacts concernant les obligations de service fixées par décret, mais l’ancien président de la République en a oublié d’autres. Tout d’abord, il a passé sous silence les 108 heures annuelles qui s’imposent en plus aux enseignants de maternelle et du primaire, pour organiser les activités pédagogiques complémentaires, travailler en équipe avec leurs collègues, rencontrer les parents et participer au conseil d’école. Ce qui fait déjà monter leur temps de travail à l’école « à 27 heures par semaine », souligne le SNUIpp (principal syndicat des enseignants du premier degré).

Combien d’heures font-ils en plus chez eux ?

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy oublie juste tout le temps de travail caché des profs. Car ces derniers doivent d’une part préparer leurs cours, mais aussicorriger les copies, effectuer un travail de documentation personnelle. Et si l’on ajoute ces heures-là, le temps de travail des profs est nettement moins enviable. Selon l’enquête Emploi du temps de l’Insee, les enseignants du premier degré exerçant à temps complet disent travailler en moyenne 44 heures par semaine en 2010.

Idem pour les profs du secondaire, (collège et lycée). D’après l’enquête Emploi du temps de l’Insee en 2010, s’ils comptabilisent leur temps de travail dans leur établissement et à domicile, les professeurs certifiés déclarent travailler 43 heures, et les agrégés 39 heures.

Font-ils des heures supplémentaires ?

Oui, surtout dans le secondaire. Par exemple pour faire de l’accompagnement éducatif après les cours, assurer des stages pendant les vacances… Selon une étude du ministère de l’Education, 73 % des enseignants du second degré qui effectuaient au moins une heure supplémentaire supplémentaire par semaine en 2011-2012. Là aussi Nicolas Sarkozy a zappé ces heures-là, qui varient beaucoup selon les profs.

>> A lire aussi : Michel, prof de philo, 56 heures de travail par semaine

Combien ont-ils de vacances ?

Si l’on fait le décompte des vacances scolaires sur le calendrier 2016-2017, les enseignants de la maternelle au lycée ont environ 14 semaines de vacances, c’est-à-dire trois mois et demi. Ce qui fait au final, huit mois et demi de travail. Par ailleurs, selon l’enquête Emploi du temps de l’Insee en 2010, les enseignants déclarent travailler pendant leurs congés, en moyenne 20 jours dans le primaire et 18 jours dans le secondaire, dont environ la moitié pendant les vacances d’été. Ce qui fait un temps de travail de plus de neuf mois dans l’année. On est donc bien loin des « six mois » évoqué par Nicolas Sarkozy.