Yvelines: A Mantes-la-Jolie, une centaine d’émeutiers a affronté les forces de l’ordre

VIOLENCES Une centaine d’émeutiers a affronté les forces de l’ordre dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) dans la nuit de samedi à dimanche… 

L.C.

— 

Une voiture de la police nationale - Illustration
Une voiture de la police nationale - Illustration — LODI FRANCK/SIPA

Le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été le théâtre de violences dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris ce dimanche de source policière, une semaine après l’attaque au cocktail Molotov de quatre policiers à Viry-Châtillon (Essonne).

Jets de cocktail Molotov et de projectiles

Tout a commencé vers 22h30 lorsque la police est appelée dans la cité du Val-Fourré, dans l’ouest de la ville, pour une fausse alerte à une « voiture brûlée ». Arrivés sur place, les agents de la brigade anticriminalité (BAC) font face à une centaine de jeunes, qui s’en prennent à leur véhicule à coups de cocktails Molotov et de jets de projectiles. « Heureusement, sans parvenir à y mettre le feu », souligne la source policière. Les renforts reçoivent le même traitement à leur arrivée.

Alors que les échauffourées se déroulent dans l’obscurité puisque les lampadaires sur la voie publique ont été cassés, la cinquantaine de policiers mobilisés parvient à repousser le groupe de jeunes avec des tirs de Flash-Ball et de grenades lacrymogènes. Les émeutiers ont aussi pris pour cible la mairie annexe, « dont toutes les vitres ont été brisées par des jets de pierres », précise Le Parisien.

Aucun policier n’a été blessé et aucune arrestation n’a eu lieu lors de cet affrontement avec les émeutiers. Le calme est revenu vers 1 heure du matin selon Le Parisien, qui rappelle que des policiers et pompiers sont tombés dans un guet-apens dans la nuit de vendredi à samedi à Mantes-la-Jolie, près du square du Mantois.

>> A lire aussi : Attaque de policiers à Viry-Châtillon: Bernard Cazeneuve annonce des effectifs supplémentaires pour calmer les esprits

Bernard Cazeneuve salue le « courage » des policiers

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a salué dimanche le « professionnalisme », le « courage » et le « sang-froid » des policiers mobilisés, « qui ont su rétablir l’ordre public face à une centaine d’individus violents » et « repousser les assaillants » sans faire de blessé. « Les auteurs de ces violences inacceptables à l’égard des policiers sont activement recherchés », a-t-il précisé, manifestant son « soutien et sa gratitude à l’égard des forces de l’ordre », qui « assurent la sécurité des Français avec un total engagement ».

L’enquête a été confiée au commissariat de Mantes-la-Jolie.

La cité du Val-Fourré, où les violences contre la police et les pompiers sont récurrentes depuis plusieurs jours, est connue pour son trafic de drogues.