VIDEO. Attentat à Nice: L'émouvant discours de Cindy Pelle­grini, l'hommage en chanson de Julien Clerc

CEREMONIE Outre les Français, 19 nationalités ont été frappées dans cet attentat, le plus important qu’ait connu la France depuis ceux de janvier et novembre 2015 à Paris et Saint-Denis…

V.R.B. avec AFP

— 

Cindy Pellegrini a perdu six membres de sa famille dans l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice.
Cindy Pellegrini a perdu six membres de sa famille dans l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice. — Capture d'écran

Quatre-vingt-six roses blanches au centre d’une fontaine éphémère : la France a rendu à Nice un hommage national émouvant aux victimes de l’attentat du 14 juillet.

« Ce qui a été frappé le 14 juillet, c’est l’unité nationale », a déclaré François Hollande, assurant que « l’entreprise maléfique » des terroristes « échouera ». « Il y a une volonté farouche de porter encore plus haut les valeurs d’humanité, de solidarité, de fraternité », a ajouté le président de la République, écouté en silence par les centaines d’invités, dont des politiques de tous bords.

>> A lire aussi : Certains Niçois regrettent un hommage national fermé au public

Parmi eux, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, l’ex-président de la République Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, Alain Juppé, François Fillon, Marine Le Pen ou encore Najat Vallaud-Belkhacem émue aux larmes.

« Chaque étoile est une vie brisée »

« Nice et la France entière pleurent 86 victimes. Notre tristesse est indéfinissable », avait déclaré avant le président de la République Cindy Pellegrini, une proche de victimes, qui a lu au début de la cérémonie un texte en mémoire aux morts et aux blessés, sur la colline du château.

« Nous espérons au plus profond de notre cœur que désormais, chaque 14 juillet, chacun d’entre vous admirera le ciel en pensant que chaque étoile est une vie brisée à jamais », a-t-elle déclamé d’une voix chargée d’émotion.

« J’attendais beaucoup de dignité, je suis très heureux, ému et fier que cette dignité ait été au rendez-vous », s’est félicité sur BFMTV le président LR de la région PACA, Christian Estrosi, à l’issue de la cérémonie.

Vibrant hommage de Julien Clerc 

Julien Clerc a lui chanté pour les 86 victimes de l’attentat de Nice lors de l’hommage national qui leur a été rendu. Visiblement très ému, le chanteur a interprété Utile, un titre datant de 1992, accompagné d’un pianiste.

La cérémonie s’est poursuivie avec la lecture du nom et de l’âge du décès de chacune des 86 victimes, dont 15 enfants et adolescents. Quinze blessés sont toujours hospitalisés.

>> A lire aussi : Yannis, Fatima, Linda, Sean, Mehdi, Daniel... Qui sont les victimes?