Braquage de Kim Kardashian: Le parquet de Paris ouvre une information judiciaire

ENQUETE Les agresseurs de la star courent toujours…

20 Minutes avec AFP

— 

Kim Kardashian à Los Angeles le 5 août 2016.
Kim Kardashian à Los Angeles le 5 août 2016. — Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La justice française se saisit de l’affaire Kim Kardashian. Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire dans l’enquête sur le braquage à Paris début octobre de la star américaine, a appris ce mercredi l’AFP de source judiciaire.

Des empreintes en cours d’analyse

L’information judiciaire, confiée à un juge d’instruction parisien, a été ouverte mardi pour « vol avec arme en bande organisée, association de malfaiteurs et séquestration », a précisé la source.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, la starlette de 35 ans s’était fait braquer dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris par cinq hommes armés qui lui avaient volé pour neuf millions d’euros de bijoux, après l’avoir ligotée et bâillonnée.

>> A lire aussi : Kim Kardashian poursuit un site qui l'accuse d'avoir mis en scène son braquage

Plusieurs ADN ont été retrouvés dans l’appartement de l’hôtel parisien où a été braquée, début octobre, la star américaine de la téléréalité Kim Kardashian, a appris mardi l’AFP de sources proches de l’enquête. « Ces ADN sont actuellement en cours d’exploitation », a précisé une des sources à l’AFP.

« Aucun ADN » n’a en revanche été retrouvé « à ce stade des investigations » sur un pendentif serti de diamants, retrouvé dans la rue à proximité des lieux du vol quelques heures après le braquage, a précisé une des sources, confirmant des informations de presse.