Collectivités locales: Leur situation financière s’améliore mais reste fragile

FINANCES « L’effort pour ralentir leurs dépenses doit se poursuivre », estime la Cour des comptes dans son rapport annuel présenté ce mardi…

20 Minutes avec AFP

— 

La Cour des comptes à Paris.
La Cour des comptes à Paris. — PRM/SIPA

Les collectivités locales se portent mieux. Leur situation financière s’est globalement améliorée en 2015, mais l’effort pour ralentir leurs dépenses doit se poursuivre, estime  la Cour des comptes dans son rapport annuel diffusé ce mardi.

En 2016, la contrainte financière qui pèse sur elles devrait par ailleurs « être plus forte », en raison notamment du ralentissement des recettes fiscales, souligne la Cour. « L’année 2015 a connu un infléchissement de l’évolution de la situation financière des collectivités locales prises dans leur ensemble », écrivent les magistrats.

Moins de dépenses de fonctionnement

Malgré une accentuation de la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités (-3,67 milliards d'euros en 2015), leurs efforts de gestion ont commencé à produire des résultats. « Leurs dépenses de fonctionnement se sont ralenties », « le rythme de progression de leurs dépenses de personnel a été divisé par trois » et « leur épargne brute a cessé de reculer », notent-ils. Les collectivités ont par ailleurs contribué en 2015 pour plus de la moitié à la réduction des déficits publics.

>> A lire aussi : Baisse des dotations... Les petites villes tirent la sonnette d'alarme

L’accélération de la baisse de la Dotation globale de fonctionnement (DGF), principale contribution financière de l’Etat, n’a cependant pas eu le même impact pour les différentes collectivités.

Communes, départements et régions différemment impactés

La situation des communes s’est globalement améliorée, avec des dépenses de fonctionnement « quasiment stabilisées ». Confrontés pour leur part à la hausse des dépenses sociales, les départements ont seulement pu freiner l’érosion de leur capacité d’épargne et vu leur dette augmenter.  Les régions ont en revanche « vu leur situation financière se détériorer à nouveau en 2015 ». « Très peu de régions ont choisi de réduire leurs dépenses d’investissement. La plupart les ont augmentées de nouveau si bien que l’endettement des régions s’est alourdi sensiblement », selon la synthèse du rapport de la Cour des comptes.

>> A lire aussi : D'où vient l'argent des collectivités locales?

Dans ses recommandations, la Cour des comptes souligne notamment la nécessité de plus de transparence pour permettre aux élus d’avoir une meilleure visibilité sur les recettes dont ils disposeront. Les magistrats réitèrent également leur demande d'« une concertation approfondie » entre l’Etat et les collectivités sur la trajectoire des finances publiques locales.