Attentats de novembre: Malgré l’isolement, Abdeslam a pu communiquer avec un autre détenu

PRISON Le présumé terroriste fait l’objet, depuis trois semaines, d’une procédure disciplinaire…

H. B.

— 

Photo d'archives de Salah Abdeslam, diffusée le 15 novembre 2015 par la police française dans le cadre d'un appel à témoins.
Photo d'archives de Salah Abdeslam, diffusée le 15 novembre 2015 par la police française dans le cadre d'un appel à témoins. — POLICE NATIONALE / AFP

Malgré toutes les mesures prises pour assurer son isolement, Salah Abdeslam a réussi à communiquer avec un autre détenu de la prison de Fleury-Mérogis, révèle BFMTV. Après cet incident signalé par un surveillant de la prison, le présumé terroriste a fait l’objet d’une procédure disciplinaire.

>> A lire aussi : Isolement, droit de visite, caméras...Toutes les questions autour de la détention d'Abdeslam

Les deux hommes se sont parlé au travers des portes de leurs cellules respectives, il y a environ trois semaines, peu après 21 h. Leur bref dialogue a immédiatement été intercepté par un surveillant.

« Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah »

Mais de quoi ont-ils bien pu parler ? De l’actualité d’abord. Salah Abdeslam aurait demandé à son voisin de cellule : « T’as des nouvelles des surveillants d’Osny ? », faisant référence à l’agression, le 4 septembre, de deux agents de l’administration pénitentiaire de la prison d’Osny par un détenu de l’unité dédiée aux prisonniers radicalisés.

>> A lire aussi : Salah Abdeslam, à l'isolement, demande à ne plus être surveillé 24 h/24

Le seul survivant connu des commandos des attentats de novembre aurait ensuite parlé de son affaire et évoqué le silence qu’il observait devant le juge d’instruction. « Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah. Moi, je ne parle pas, j’agis. »

Après cet incident, Salah Abdeslam, qui nie les faits, a été visé par une procédure disciplinaire. Son interlocuteur a quant à lui été déplacé dans une autre cellule afin qu’aucun autre contact ne puisse être noué.