Les infos immanquables du jour: La fête de la VOD, voleurs à vélo et la polémique sur «Dossier Tabou»

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 6 octobre... 

Armelle Le Goff

— 

CanalPlay VOD, l'une des 13 plateformes françaises qui participent à la Fête de la VOD.
CanalPlay VOD, l'une des 13 plateformes françaises qui participent à la Fête de la VOD. — DR

C’est la fête de la VOD ! On vous dit tout à ce propos dans les infos immanquables du jour que voici.

L’article à lire du jour : Pourquoi la Fête de la VOD casse les prix

300 millions d’actes locatifs, 40 plateformes, 70.000 œuvres disponibles dont 15.000 films : la vidéo à la demande (VOD) a réussi son pari, ou presque. Pour ses 10 ans, le secteur* s’offre une « Fête de la VOD » pour davantage se faire connaître et apprécier : dès ce jeudi 6 octobre et jusqu’à dimanche, toutes les locations de longs-métrages sont à 2 euros. Pas forcément intéressant pour les anciens films (souvent déjà à ce tarif), mais plutôt enthousiasmant pour les nouveautés, comme Le Livre de la jungle ; Elle ; Vendeur, Julieta ou Retour chez ma mère traditionnellement en location à 4,99 euros.

L’article le plus lu du jour : Les suspects du braquage de Kim Kardashian sont venus à vélo (et ils ont été filmés)

Près de 9 millions d’euros dérobés… à vélo. L’enquête sur le très médiatique braquage dont a été victime Kim Kardashian à Paris progresse, et les policiers commencent à comprendre comment les malfaiteurs ont procédé pour commettre ce vol. Les enquêteurs suspectaient déjà une fuite à vélo des agresseurs, mais selon Le Parisien, les cinq individus seraient également arrivés à bicyclette.

L’article le plus partagé du jour : M6 donne sa version, images à l’appui, de l’altercation à Sevran dans « Dossier Tabou »

M6 n’en fait pas un tabou. Mardi, des habitants de la cité des « Radars », à Sevran (Seine-Saint-Denis), expliquaient à Buzzfeed les raisons de leur altercation avec Bernard de La Villardière et son équipe de tournage, survenue le 11 avril. Un échange tendu, au cours duquel le journaliste, qui interviewait l’imam Meskine, a été pris à partie, et dont les téléspectateurs ont eu un aperçu dans Dossier Tabou, diffusé la semaine dernière.