Attentat à Corte en 2012: Des peines de 5 à 8 ans de prison pour trois jeunes Corses

JUSTICE L’un des condamnés, le petit-fils de Charles Pieri, est toujours en cavale. L'attentat visait la sous-préfecture de Corte…

20 Minutes avec AFP

— 

La cour d'assises spéciale de Paris
La cour d'assises spéciale de Paris — MEHDI FEDOUACH / AFP

La cour d’assises spéciale de Paris a condamné ce jeudi trois jeunes nationalistes corses à des peines de 5 à 8 ans de prison pour un attentat commis en 2012 contre la sous-préfecture de Corte (Haute-Corse).

Parmi les accusés présents au procès, Nicolas Battini a été condamné à 8 ans de prison et Stéphane Tomasini à 5 ans de prison.

Une voiture enflammée contenant une charge explosive

Le troisième homme, Joseph-Marie Verdi, petit-fils de l’ancien dirigeant indépendantiste Charles Pieri, actuellement en fuite et sous le coup d’un mandat d’arrêt, a été condamné à 6 ans de prison « par défaut ».

Le 1er avril 2012, une voiture avait été projetée contre le portail de l’édifice administratif au centre de Corte et avait été enflammée. Une charge explosive avait été découverte près de la carcasse du véhicule par les démineurs.