Harcèlement scolaire dans les Yvelines: Un écolier de 10 ans tente de se pendre

FAITS DIVERS Le père a déposé une plainte au commissariat en début de semaine contre les camarades de son fils pour «harcèlement moral»…

20 Minutes avec agence

— 

La première journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire est organisée le 5 novembre 2015
La première journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire est organisée le 5 novembre 2015 — Jeff Pachoud ARCHIVES

Un garçon de 10 ans a tenté de se suicider, vendredi soir, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Scolarisé à l’école des Sources, l’élève était victime de harcèlement de la part de camarades âgés de 8 à 10 ans.

« Le gamin ne va pas bien. Il en a perdu l’appétit »

« Le petit a tenté de se pendre avec une écharpe. Mais, fort heureusement, le nœud n’était pas assez résistant », a expliqué une source proche de l’affaire au Parisien, ajoutant que c’est le père du jeune garçon qui a d’emblée conduit l’enfant au service pédiatrique de l’hôpital du Chesnay.

« Depuis la rentrée, des camarades se moquent de lui et il prend des tapes derrière la tête. Le gamin ne va pas bien. Il en a perdu l’appétit. Et il était si mal qu’il a essayé d’en finir », a détaillé la même source.

Les enfants et leurs parents convoqués pour être entendus

Dans son édition de ce mercredi le quotidien indique que le père du jeune garçon a déposé une plainte en début de semaine au commissariat pour « harcèlement moral » contre les camarades de son fils. Les policiers doivent maintenant convoquer les enfants et leurs parents pour les entendre.

« Ils vont tenter de comprendre à quelle fréquence les brimades ont pu se répéter », précise Le Parisien, alors que la responsabilité de l’équipe éducative de l’école doit aussi être envisagée. Les jeunes élèves n’écoperont d’aucune sanction pénale, mais pourraient hériter, si la justice le décide ainsi, d’un suivi éducatif.

>> A lire aussi : Harcèlement: Un lycéen suspendu dans le vide par des camarades