Dans le Nord, Amazon va franchir la barre des 1000 collaborateurs en CDI.
Dans le Nord, Amazon va franchir la barre des 1000 collaborateurs en CDI. — M.Libert/20 Minutes

ECONOMIE

Amiens: Amazon va ouvrir un 5e centre de distribution et créer plus de 500 emplois

Ce sera le plus grand site du groupe en France avec une plateforme de 107.000 m2…

C’est une bonne nouvelle pourla région des Hauts-de-France. Le géant de la distribution en ligne Amazon a annoncé ce mardi l’ouverture en septembre 2017 d’un 5e centre de distribution en France à Boves, près d’Amiens dans la Somme. A la clé, la création de plus de 500 emplois dans les trois ans après l’ouverture du site.

« Ce sera le plus grand site en France avec 107.000 m2 », a déclaré Ronan Bolé, directeur des opérations en France d’Amazon. « Nous allons également ajouter une activité complémentaire au site de Lauwin-Planque, avec un bâtiment de 30.000 m2 qui aura une activité de tri », a ajouté Ronan Bolé, ce qui devrait amener la création de 250 emplois en CDI. Ce nouveau bâtiment près de Douai devrait ouvrir dans le courant de l’année 2017.

Amiens, « centre de l’Europe »

L’implantation d’un nouveau centre près d’Amiens confirme l’intérêt que porte le géant de la distribution aux Hauts-de-France (anciennement Nord/Pas-de-Calais-Picardie). « Comme Douai, Amiens se trouve au centre de cette Europe au sens Amazon, avec des dizaines de site en Allemagne, en Angleterre… On est vraiment au milieu, un peu à la croisée de tous les chemins. Il y avait une bonne opportunité géographique et stratégique à se positionner près d’Amiens », a ainsi expliqué Ronan Bolé, interrogé sur le choix de l’emplacement.

>> A lire aussi : Amazon va franchir le cap des 1000 CDI fin 2016 à Lauwin-Planque

Le géant de la distribution possède quatre centres de distribution en France à Saran (Loiret, 90.000 m2, ouvert en 2007), Montélimar (Drôme, 40.000 m2, ouvert en 2010), Sevrey (Saône-et-Loire, 40.000 m2, ouvert en 2012) et Lauwin-Planque (Nord, 90.000 m2, ouvert en 2013). Le groupe américain a investi depuis 2010 « plus de 1,5 milliard d’euros dans l’économie française pour développer son activité », selon l’entreprise, qui compte environ 3.600 employés en France.