Attentats: La SNCF estime avoir perdu 300 millions d’euros en 2016

TERRORISME L'an dernier, le coût du terrorisme était déjà chiffré à «plusieurs dizaines de millions d'euros»...

M.C.

— 

Un agent de sécurité de la SNCF à Paris, le 13 novembre 2014
Un agent de sécurité de la SNCF à Paris, le 13 novembre 2014 — Eric Piermont AFP

Le coût du terrorisme. La SNCF estime avoir perdu 300 millions d’euros en 2016 en raison des attentats perpétrés sur le sol français depuis l’an dernier, selon le site Franceinfo. Un montant largement supérieur aux 200 millions d’euros précédemment chiffrés par l’entreprise.

>> A lire aussi : Comment la sécurité est-elle assurée dans les gares?

Ce manque à gagner viendrait d’une baisse de fréquentation des lignes européennes, poursuit le site : les liaisons Eurostar, Thalys et Thello auraient ainsi enregistré 10 % de passagers en moins depuis le début de l’année. Début 2016, la SNCF estimait déjà avoir perdu « plusieurs dizaines de millions d’euros » en 2015 à cause des attentats qui avaient touché Paris et le Thalys Amsterdam-Paris