Chômage: «L’inversion de la courbe est là», tente de convaincre Myriam El Khomri

EMPLOI La ministre du Travail réaffirme que « la tendance depuis le début de l’année est à la baisse du chômage »…

20 Minutes avec AFP

— 

Myriam El Khomri, le 25 mai 2016.
Myriam El Khomri, le 25 mai 2016. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Les chiffres du chômage publiés ce lundi soir ne sont pas bons, mais qu’importe, Myriam El Khomri reste très confiante. « Les chiffres mensuels (du chômage), certes négatifs, ne remettent pas en cause ni la trajectoire ni le chemin parcouru en la matière. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’Insee, qui dit que depuis un an le taux de chômage en France est passé de 10,5 % à 9,9 % », a déclaré la ministre du Travail ce mardi matin sur Radio Classique.

>> A lire aussi : Les chiffres du chômage vont-ils repartir à la baisse?

« Nous savons bien que nous avons des variations mensuelles extrêmement fortes d’un mois à l’autre. C’est pour cela qu’on regarde le taux dit par l’Insee (…). L’inversion de la courbe (du chômage), elle est là, quand on regarde les chiffres de l’Insee ». « Les chiffres mensuels (…) ne sont pas l’alpha et l’oméga de la politique qui est menée », a-t-elle ajouté.

« Un trou d’air » en août

Concernant les mauvais chiffres du chômage au mois d’août, Myriam El Khomri reconnaît « un trou d’air. » « En effet, il y a une forme de trou d’air au mois d’août. […] Avec les attentats, la saison touristique a été compliquée », a-t-elle expliqué, précisant que « les chiffres de septembre sont plus rassurants en la matière ».

« La tendance depuis le début de l’année est à la baisse du chômage, elle reste à la baisse du chômage », a encore martelé la ministre du Travail.