Qui est Julien.B, prédicateur et ami de Rachid Kassim, mis en examen?

TERRORISME L'homme, âgé de 39 ans, a été mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste »...

H.S. avec AFP

— 

Rachid Kassim, propagandiste de Daesh, dans une vidéo du 20 juillet 2016.
Rachid Kassim, propagandiste de Daesh, dans une vidéo du 20 juillet 2016. — CAPTURE ECRAN

Arrêté vendredi à Dole dans le Jura, Julien. B a été mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », mercredi selon le parquet de Paris. Quels sont ses liens avec Rachid Kassim, suspecté d’être l’instigateur des attaques de Magnanville (Yvelines) et de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) ?

>> A lire aussi : VIDEO. Attentats déjoués à Paris: Rachid Kassim, l’éminence grise du terrorisme?

Un prédicateur « charismatique »

Dans une enquête publiée ce jeudi 22 septembre, le journal Le Monde retrace le parcours de cet homme de 39 ans, jusqu’ici inconnu de la justice : « Julien B., 39 ans, est une vieille connaissance de Rachid Kassim. Originaire de Tarare (Rhône), une commune de 10.000 habitants située à mi-chemin de Roanne et de Lyon, ce prédicateur est soupçonné d’avoir poussé à la radicalisation plusieurs jeunes de la région. »

>> A lire aussi : Terrorisme: Telegram, une simple application pour djihadistes?

« Il a une aura importante et on cherche à savoir s’il a pu jouer un rôle dans la radicalisation de Kassim », a également précisé une source proche de l’enquête à l’Agence France Presse. Une « aura », un charisme et une « intelligence » également évoqués par Le Monde, et qui auraient poussé plusieurs Roannais à partir pour la Syrie.

Qualifié de « recruteur n°1 » pour Daesh dans la région de Roanne par plusieurs sources citées par Le Progrès, Julien. B était surnommé « Abdeslam », selon le même journal. Jeune converti, ce prédicateur resté en France contrairement à la majorité de ses connaissances roannaises était dans le viseur des services de renseignement depuis 2013.