VIDEO. 33 naufragés passent la nuit dans des télécabines du Mont-Blanc

HAUTE-SAVOIE Les opérations de secours doivent reprendre ce matin...

P.B. avec AFP

— 

Photo d'archive de télécabines du «Panoramic Mont Blanc» à la Pointe Helbronner
Photo d'archive de télécabines du «Panoramic Mont Blanc» à la Pointe Helbronner — WIKIMEDIA/Zorro2212

Ils ont passé la nuit dans des télécabines quatre places, suspendus au-dessus du vide à plus de 3.500 mètres d’altitude par 0°C. 33 personnes, dont un enfant de 10 ans, étaient toujours bloquées jeudi soir dans des oeufs tombés en panne dans le massif du Mont-Blanc et devaient y passer la nuit, a annoncé le préfet de Haute-Savoie. Douze personnes sur les 45 initialement coincées ont pu être secourues dans la nuit par des secouristes italiens.

Soixante-cinq autres personnes avaient pu être évacuées par hélicoptère auparavant, dans des conditions difficiles, avant que les conditions météorologiques et la nuit interrompent l’opération de secours qui doit reprendre vendredi matin. Selon Le Dauphiné Libéré, quatre hélicoptères et une vingtaine de secouristes français et italiens ont été mobilisés de 17h45 à 20h45. Les opérations reprendront ce vendredi à 6h30 si les conditions météo le permettent.

Le quotidien précise qu'un secouriste a été hélitreuillé par train de trois cabines. Les passagers ont reçu de l'eau, de la nourriture et des couvertures de survie.

Un croisement de câbles

Cent dix personnes au total se trouvaient dans les télécabines du « Panoramic Mont-Blanc », un téléphérique vertigineux qui relie l’Aiguille du Midi (3.842 mètres) à la Pointe Helbronner (3.462 mètres), quand il est tombé en panne à la suite d’un croisement de câbles.

Des secouristes du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix et du groupe montagne des sapeurs-pompiers de la Haute-Savoie ont été hélitreuillés auprès des personnes bloquées dans les télécabines, a précisé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.