Maison d'arrêt d'Osny: Trois autres détenus placés en garde à vue

ENQUETE Les enquêteurs veulent savoir s’ils avaient une éventuelle connaissance d’un projet d’agression...

20 Minutes avec AFP
— 
Prison de Villepinte. Illustration.
Prison de Villepinte. Illustration. — SIPA

Trois détenus de la maison d’arrêt d’Osny (Val-d’Oise) ont été placés ce mardi en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’agression dimanche de deux surveillants pénitentiaires par un détenu radicalisé, a appris l’AFP de source judiciaire, confirmant une information de BFMTV.

Les trois hommes sont entendus par les enquêteurs de la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire.

Les enquêteurs veulent notamment savoir s’ils avaient une éventuelle connaissance d’un projet d’agression, selon une source proche du dossier. Dimanche, au moment du départ en promenade, l’agresseur présumé, détenu dans l’unité de prévention de la radicalisation, a blessé deux surveillants avec un couteau artisanal. Sa garde à vue se poursuivait mardi après-midi.