VIDEO. Attentats de novembre: Daesh projetait de commettre d’autres attaques en Europe

TERRORISME D’après des documents dévoilés par CNN, le groupe terroriste avait prévu une opération de plus grande envergure…

H. B.

— 

Le Bataclan quelques jours après les attentats à Paris.
Le Bataclan quelques jours après les attentats à Paris. — Adrian Wyld/AP/SIPA

Les attaques de Paris n’étaient-elles que les prémices d’un vaste projet  d’attentats prévus en Europe ? C’est en tout cas ce que révèle une enquête de CNN qui a réussi à se procurer des « centaines de documents et photos » obtenus auprès de plusieurs services de renseignements européens.

D’après ces documents dévoilés par la chaîne d’information américaine, les attaques de Paris du 13 novembre qui ont coûté la vie à 130 personnes ne constituaient en fait qu’une partie des projets prévus par les commandos djihadistes de l’organisation terroriste Etat islamique.

>> A lire aussi : Que change l'arrestation de Salah Abdeslam pour l'enquête française ?

Au moins deux autres pays visés

D’après CNN, qui a eu accès à environ 90.000 pages de données rédigées pour la plupart en français, les enquêteurs européens ont désormais la certitude que Daesh projetait également de commettre des attaques aux Pays-Bas, ainsi que plusieurs autres attentats en France, dont un dans un centre commercial. L’Etat islamique aurait également tenté d’infiltrer le Royaume-Uni.

>> A lire aussi : Un quatrième commando identifié ?

Après l’arrestation d’Adel Haddadi et de Mohamad Usman en décembre 2015 en Autriche, CNN révèle également l’existence d’un troisième terroriste présumé, dont l’identité n’a jamais été révélée publiquement. Cet homme, identifié comme Abid Tabaouni, est suspecté de liens étroits avec les quatre djihadistes du commando de Paris. Il n’aurait été interpellé qu’en juillet dernier, soit sept mois après les attentats de Paris. La chaîne américaine affirme que Tabaouni devait probablement lui aussi perpétrer une attaque.

>> A lire aussi : Un complice présumé des kamikazes arrêté en Autriche