Surveillants blessés à la maison d’arrêt d’Osny: Le parquet antiterroriste se saisit de l’enquête

JUSTICE Les faits s’étaient déroulés lors du départ en promenade…

20 Minutes avec AFP
— 
Un surveillant dans la prison de Lille-Annoeullin.
Un surveillant dans la prison de Lille-Annoeullin. — Sarah ALCALAY/SIPA

L’enquête sur l’agression dimanche de deux surveillants pénitentiaires par un détenu de la maison d’arrêt d’Osny (Val-d’Oise) a été confiée au parquet antiterroriste de Paris, a appris l’AFP de source judiciaire.

Condamné pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste

L’enquête de flagrance est ouverte pour « tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste ». Les faits se sont déroulés lors du départ en promenade, selon un communiqué de la Chancellerie.

Le détenu, placé dans l’unité de prévention de la radicalisation, a agressé un surveillant avec une arme artisanale et son collègue venu lui porter secours a lui aussi été blessé. Le détenu avait été condamné cette année dans un dossier d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, selon la source judiciaire.