20 Minutes : Actualités et infos en direct
TEMOIGNAGESKids United: Comment se déroule la rentrée scolaire de ces enfants stars

Kids United: Comment se déroule la rentrée scolaire de ces enfants stars

TEMOIGNAGESErza, Gloria et Gabriel ont expliqué à «20 Minutes» comment ils parvenaient à concilier école et vie d’artiste…
Les Kids United. De gauche à droite : Gabriel / Erza / Nilusi / Gloria / Esteban.
Les Kids United. De gauche à droite : Gabriel / Erza / Nilusi / Gloria / Esteban. - Valérie Mathilde
Delphine Bancaud

Delphine Bancaud

A coté de la vie de stars, il y a la vie tout court. Le groupe préféré des cours de récréation a fait sa rentrée. Les Kids United, qui ont sorti en août leur Tout le bonheur du monde, en association avec l’Unicef, espèrent qu’il marchera aussi bien si ce n’est mieux, que qui s’est vendu à 500.000 exemplaires.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Mais en attendant leur en France à partir du 2 octobre, les cinq enfants ont repris l’école. Certains avec un plaisir immense, à l’instar de la benjamine du groupe, Gloria, qui est entrée au CM1 à Metz (Moselle). « C’était une rentrée de folie », raconte-t-elle, ravie d’avoir retrouvé ses amis. Et même de travailler : « J’aime bien apprendre », poursuit-elle. Un même enthousiasme chez Erza qui a fait ses premiers pas en 6e ce jeudi à Sarreguemines (Moselle). , elle confie avoir eu un peu « le trac » avant d’intégrer son nouvel établissement. « Mais ça s’est très bien passé. J’ai retrouvé certains de mes amis de primaire et j’ai hâte de retourner au collège lundi », indique-t-elle. Pas facile pour autant de passer inaperçue dans la cour, lorsqu’on fait partie d’un groupe très en vogue. « Certains élèves sont venus me parler dans la cour, mais c’était cool », commente Erza. Et les profs du collège lui ont aussi réservé un bon accueil.

« Quand je suis à l’école, je suis une petite fille normale »

Avec le succès, Erza aurait d’ailleurs pu quitter le public pour s’inscrire dans un établissement privé, plus confiné, mais elle n’a pas voulu : « J’avais envie de rester dans une école normale parce que je suis normale. Je veux rester comme je suis, toute simple », explique-t-elle. Et si certains « enfants stars » sont parfois victimes des jalousies de leurs camarades, pour Erza, ça n’a jamais été le cas : « en CM2, quand je passais dans une émission, la maîtresse le notait au tableau pour que mes camarades puissent la regarder. Et le jour de la fête de l’école, j’ai chanté On écrit sur les murs avec tous les autres élèves. Tout le monde était content », raconte-t-elle. Une volonté de rester les pieds sur terre et dans son univers originel, partagée par Gloria : « Quand je suis à l’école, je suis une petite fille normale », affirme-t-elle. D’ailleurs, Gloria ne parle presque jamais de sa vie sous les sunlights à ses camarades : « ils ne veulent pas que je sois une star et n’osent pratiquement jamais me demander de chanter ». Une discrétion qui lui va bien et qui est aussi de rigueur chez sa maîtresse.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Gabriel qui a démarré sa 3e ce jeudi, a décidé de faire un autre choix. Il a quitté son collège et recevra désormais des cours particuliers à domicile à Lille. « L’an dernier, je courais un peu après le temps. Le fait d’avoir l’école à la maison va me permettre de souffler davantage et de m’organiser un planning sur mesure », explique-t-il. Quatre enseignants (français, maths, anglais, sports) se succéderont pour l’aider à suivre les cours du « C’est une super formule car je vais être beaucoup plus efficace qu’en classe et me concentrer plus facilement », estime-t-il. Mais ses copains de classe, ne vont-ils pas lui manquer ? « Non, car je suis toujours en contact avec eux sur les réseaux sociaux et je vais les revoir. J’irai aussi chaque semaine à des cours de théâtre et de danse collectifs, ce qui va me permettre de me faire de nouveaux amis », annonce-t-il.

Des bons résultats

Et s’annonce chargée, avec la promotion du nouvel album et la tournée en automne. Mais la production s’efforce au maximum de préserver leur scolarité : « Les concerts et les interviews sont presque toujours organisés le mercredi après midi, le week-end ou pendant les . Je n’ai presque jamais manqué l’école l’an dernier. Et dans ces cas-là, la maîtresse s’organisait pour me donner les devoirs à rattraper », explique Erza. « J’ai souvent fait mes devoirs dans le train lorsque je partais à Paris », ajoute Gloria, qui a obtenu un excellent bulletin à la fin de l’année. La réussite a aussi été au rendez-vous pour Erza : « J’ai fini première de la classe l’an dernier. La maîtresse était d’ailleurs étonnée car elle pensait que j’aurais du mal à tout faire bien », confie-t-elle. Gabriel a aussi obtenu de bons résultats l’an dernier et espère transformer l’essai cette année.

«  Le nouvel album du groupe musical d’enfants @WeAreKidsUnited s’annonce déjà comme un succès https ://t.co/Exft33fsj9https://t.co/np5gxJLAdL — franceinfo plus (@franceinfoplus) 19 août 2016 »

De son côté, Carla, 12 ans, a quitté le groupe au printemps parce qu’elle ne voulait justement pas compromettre sa scolarité et qu’elle avait du mal à tout cumuler. « Gérer le chant le collège en même temps, c’était aussi trop difficile. On se couchait tard, on se levait tôt. C’était fatigant ! », avait-elle confié à . Une hypothèse que n’envisage pas Erza : « je ne me fatigue jamais car les concerts, les émissions, c’est que du bonheur. Il n’y a donc aucune raison pour que ça se passe mal au collège cette année », affirme-t-elle. Une détermination à ne rien sacrifier et à profiter de tous les bonheurs.

Sujets liés