Reims: Faible rassemblement FN contre un camp d'été «décolonial»

RACISME Le séminaire doit durer jusqu'à dimanche...

20 Minutes avec AFP
— 
Ce séminaire de formation à l'anti-racisme se déroulera du 25 au 28 août au Centre international de séjour de Reims.
Ce séminaire de formation à l'anti-racisme se déroulera du 25 au 28 août au Centre international de séjour de Reims. — Google Maps

Une dizaine de membres du Front national ont protesté jeudi contre l’ouverture en début d’après-midi d'un séminaire de formation à l’antiracisme réservé aux victimes du « racisme d’Etat » au Centre international de séjour de Reims.

« C’est un événement purement communautariste qui exclu les Blancs du combat contre le racisme », a déclaré Baptiste Philippo, secrétaire départemental du FN de la Marne, avant de rassembler sa troupe derrière une banderole indiquant « Le racisme ça commence par un camp d’été ».

Florian Philippot a réagi

Réunissant 180 participants, ce stage organisé par les militantes antiracistes Fania Noël et Sihame Assbague n’indique nulle part être interdit aux Blancs mais n’est accessible qu’aux personnes victimes de « racisme structurel ».

« Pour des raisons évidentes d’ordre public, mais aussi pour des raisons hautement politiques et morales, nous demandons au préfet concerné de prendre ses responsabilités et d’interdire immédiatement ce "camp d’été décolonial" dont les motivations portent aussi gravement atteinte aux valeurs de la République et à l’unité de notre nation », avait réagi dans la matinée, par voie de communiqué Florian Philippot, vice-président du Front national.