Affaire Jacqueline Sauvage: Brigitte Bardot demande à Hollande une grâce totale

JUSTICE L'ex-actrice a envoyé un courrier au président de la République...

20 Minutes avec AFP

— 

Brigitte Bardot, le 28 décembre 2005 à Nice
Brigitte Bardot, le 28 décembre 2005 à Nice — Valery Hache AFP

« En son nom et en mon nom, je vous supplie d’user de votre pouvoir en graciant totalement Jacqueline Sauvage ». Brigitte Bardot a envoyé un courrier à François Hollande pour lui demander de gracier « totalement » Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, estimant qu’elle « ne doit plus être la victime de la sévérité d’une justice contestable ».

« Une grande partie de l’opinion publique la soutient »

« Une grande partie de l’opinion publique la soutient et implore votre grâce », écrit BB. Jacqueline Sauvage a renoncé à faire appel du rejet de sa demande de libération conditionnelle par le tribunal d’application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne).

>> A lire aussi : VIDEO. Libération de Jacqueline Sauvage refusée: Une décision «incompréhensible» pour ses avocates

Les magistrats ont refusé le 12 août d’accorder une libération conditionnelle à cette femme de 68 ans, devenue un symbole des violences conjugales et partiellement graciée par François Hollande pour la période de sûreté.