Aude: Le maire de Leucate va interdire le burkini sur les plages

RELIGION Les arrêtés anti-burkini se multiplient en France... 

20 Minutes avec AFP

— 

Une femme porte le burkini (image d'illustration).
Une femme porte le burkini (image d'illustration). — AFP

Le maire LR de Leucate Michel Py va à son tour interdire le burkini, tenue de plage couvrant le corps et la tête des femmes, afin « d’assurer le bon ordre, la sécurité et la salubrité publics », a-t-on appris mardi auprès de la mairie.

Cet arrêté doit être signé mardi soir ou mercredi matin et sera en vigueur jusqu’au 31 août. Il concerne les stations de la commune languedocienne, soit Leucate-plage et La Franqui.

>> A lire aussi : Arrêtés anti-burkini: Un recours a été déposé par le Conseil contre l'islamophobie

Ce que prévoit l’arrêté 

Selon le texte transmis à l’AFP, l’accès aux plages de la commune sera « interdit à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité, respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades ». « Le port de vêtements pendant la baignade ayant une connotation à ces principes y est également interdit », selon l’arrêté, que l’AFP a pu consulter.

Quelques mairies côtières, de la Corse jusqu’au Pas-de-Calais, ont pris des arrêtés similaires à la suite de la mairie LR de Cannes, la première à avoir signé, le 27 juillet, un arrêté anti-burkini.

>> A lire aussi : Polémique sur le «burkini»: Un épiphénomène? De quoi parle-t-on exactement?

Mais des voix s’élèvent aussi pour déplorer un emballement dangereux, notamment chez les musulmans qui redoutent une nouvelle stigmatisation autour d’une pratique minoritaire.