Un incendie aux Pennes-Mirabeau, près de Marseille, le 11 août 2016.
Un incendie aux Pennes-Mirabeau, près de Marseille, le 11 août 2016. — BORIS HORVAT / AFP

FEUX

VIDEO. Incendies près de Marseille: Au moins trois blessés dont un grave et 3.300 hectares partis en fumée

D’importants incendies se sont propagé au portes de Marseille mercredi, avant d’être partiellement maîtrisé ce jeudi matin…

Les habitants des quartiers Nord de Marseille se réveillent ce jeudi sous la menace d’incendies qui ont parcouru 3.000 hectares, fait trois blessés dont un grave et mobilisé près de 1.800 pompiers. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les conditions étaient « plus favorables » malgré le vent, en raison de la baisse des températures. 20 Minutes fait le point sur la situation ce jeudi matin.

Les flammes sont-elles maîtrisées ?

Ce jeudi matin, « les feux sont pour certains déjà éteints et le principal d’entre eux est fixé », indiquent les pompiers. Deux foyers sont encore actifs ce jeudi matin auxPennes-Mirabeau, au nord de Marseille, a indiqué un responsable du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis 13) sur France Bleu Provence.

« 2.500 hectares ont été brûlés dans un feu parti de Rognac, qui a été arrêté cette nuit aux portes de Marseille, dans le nord de la ville. 800 hectares ont brûlé dans la zone portualo-industrielle de Fos-sur-Mer. Certains feux sont déjà éteints, celui de Rognac est fixé », a déclaré ce jeudi à l’AFP le directeur de cabinet du préfet, Jean Rampon.

Jeudi matin vers 7 heures, des fumées et des flammes étaient à nouveau visibles en direction de Marseille et les Canadair reprenaient leurs rotations, a constaté un photographe de l’AFP depuis le poste de commandement mis en place à la gare TGV d’Aix-en-Provence. « Des vents violents exposent aux risques de reprises », a précisé la préfecture.

« Le vent violent expose au risque de reprise et la sécheresse de la végétation des massifs demeure un fort sujet de préoccupation », indiquent ce jeudi les pompiers dans un communiqué.

Quel est le bilan humain et matériel ?

Parmi la population, trois personnes ont été blessées par brûlures, dont une grièvement, a confirmé ce jeudi la préfecture. « Une vingtaine de pompiers et une dizaine de policiers ont été incommodés par les fumées », précisent les pompiers des Bouches-du-Rhône.

Les dégâts matériels doivent encore être évalués. « De nombreuses habitations ont été endommagées, ainsi que quelques bâtiments industriels ; les reconnaissances qui seront effectuées ce matin permettront d’évaluer précisément les dégâts », indiquent les pompiers.

Quelle est la situation dans les transports ?

L’aéroport de Marseille a rouvert mercredi soir. Plusieurs portions d’autoroutes sont fermées ce jeudi matin autour de Marseille, détaille La Provence. L’A7 est fermée dans les deux sens entre Septèmes et Vitrolles, sur l’A55, à la sortie de Marseille, les directions d’Aix et Vitrolles sont fermées. La D9 est fermée entre Vitrolles et Calas. En revanche, l’A51 est ouverte.

Le trafic ferroviaire n’a pas subi de perturbations.

Quels moyens restent mobilisés ?

Quelque 1.800 pompiers ont été mobilisés sur les sinistres, dont 650 renforts extra-départementaux, a ajouté M. Rampon, ainsi qu’une centaine de policiers et gendarmes, 500 véhicules de secours, 5 Canadair (dont 2 en provenance de Corse), un Tracker, Dash 8 et deux hélicoptères.