#Toutsexplique: Les secrets d’une fellation réussie

TOUT SEXPLIQUE L'auteur Coralie Trinh Thi nous dit tout sur la fellation...

Journaliste afp

— 

Femme mangeant une banane
Femme mangeant une banane — ToutSEXplique

Voilà une saine occupation pour les longs week-ends pluvieux de novembre: rester sous la couette avec un bon bouquin. Si vous n’avez rien à vous mettre sous la dent, les éditions La Musardine viennent de sortir Osez une leçon de fellation, un petit guide qui se lit d’une traite et nous en apprend de belles sur l’art de la fellation. Et présente en plus l’avantage de nous faire faire un peu d’exercice physique. Son auteur, Coralie Trinh Thi, a révélé à Tout SEXplique quelques secrets pour sucer comme une reine.

Quelles sont les règles d’or d’une bonne fellation?

Coralie Trinh thi

Aimer ça, aimer ça, aimer ça, aimer ça! Ça ne peut pas marcher si on se force. Ensuite, la fellation implique deux organes majeurs, le pénis et la bouche, mais une bonne suceuse suce avec tout son corps. Beaucoup de filles pensent qu’une fellation, c’est juste mettre le pénis dans la bouche et aspirer, sucer, en agitant un peu… Alors que cela implique aussi les mains, l’énergie du corps… Les possibilités créatives sont infinies.

Quelle serait la plus grande erreur à ne pas commettre?

Penser qu’il y a un mode d’emploi ou croire qu’on a une technique infaillible et s’y tenir. La seule méthode, c’est l’attention à l’autre et ce sera différent selon le partenaire: un truc peut envoyer un homme au nirvana et déplaire à un autre.

Une leçon de fellation donnée par une fille, ce n’est pas un peu paradoxal?

J’étais très partagée sur le titre du livre car j’ai un problème avec l’idée de donner des leçons. Pour l’assumer, j’ai retourné l’idée en demandant à un garçon de me donner une leçon. J’ai enregistré tout ce qu’il m’a dit pendant que je lui faisais une fellation. Dans ces 17 minutes de captage oral de ses indications, j’ai trouvé toutes les choses importantes à écrire et même le plan du livre.

Le livre aurait-il été différent s’il avait été écrit par un homme?

Certainement mais croire que ce sont les hommes qui font les meilleures fellations car ils connaissent la machine est une légende urbaine. J’ai moi-même fait une compétition avec des amis gays et techniquement j’ai gagné… Les hommes ne connaissent pas si bien leur corps qu’ils ne le pensent et puis quand on se fait faire une fellation, arrive un moment où on n’est plus très conscient de ce que l’autre fait exactement…

Y a-t-il des hommes qui n’aiment pas ça?

Oui, beaucoup simulent ou sont obligés d’écourter la séquence car ça ne fonctionne pas. Quand  c’est mal fait, c’est très désagréable.