Incendie à Rouen: L'anniversaire fêté était celui d'une ex-policière

ENQUETE La jeune femme ferait partie des victimes...

20 Minutes avec AFP

— 

Les pompiers quittent le bar Au Cuba Libre, à  Rouen, où au moins 13 personnes ont été tuées dans un incendie.
Les pompiers quittent le bar Au Cuba Libre, à Rouen, où au moins 13 personnes ont été tuées dans un incendie. — MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

La personne qui fêtait son anniversaire dans le bar de Rouen détruit par un incendie était une ancienne employée de la police qui fait partie des 13 victimes du sinistre, a-t-on appris samedi soir de source policière.

>> A lire aussi : Ce que l’on sait du drame qui a coûté la vie à 13 jeunes

Cette jeune femme, dont l'âge n'a pas pu être précisé par cette source, «avait été contractuelle en tant qu'adjointe de sécurité, mais elle ne l'était plus», à la date de l'incendie, a-t-on indiqué. Les contrats d'adjoint de sécurité sont de six ans mais la jeune femme n'a pas exercé cette fonction très longtemps, a-t-on précisé. «Elle est née à Mont-Saint-Aignan (nord de Rouen) mais n'avait pas travaillé à Rouen», a-t-on souligné.

Incendie du plafond recouvert d'un isolant phonique

L'incendie, dans une salle au sous-sol du bar «Au Cuba libre», a été provoqué par les bougies du gâteau d'anniversaire, selon les premiers éléments de l'enquête. C'est la chute, dans l'escalier menant au sous-sol, de la personne qui portait le gâteau, qui a provoqué l'incendie du local, notamment de son plafond recouvert d'un isolant phonique.

>> A lire aussi : Des règles de sécurité strictes, mais parfois contournées

L'incendie a fait 13 morts, en majorité des jeunes de 18 à 25 ans, et 6 blessés, dont une jeune femme très gravement brûlée qui a été transportée au service des grands brûlés de l'hôpital Saint-Louis de Paris. C'est le plus grave survenu en France depuis 2005.