Terrorisme: Un complice présumé de Reda Kriket remis à la justice française et écroué

SECURITE Il a été mis en examen notamment pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « infraction à la législation sur les armes en bande organisée »...

20 Minutes avec AFP

— 

Les forces de l'ordre belges ont bouclé l'accès à l'hôtel et au restaurant Villa Marquette le 31 mars 2016 à Courtrai, durant une opération en lien avec un projet d'attentat déjoué en France
Les forces de l'ordre belges ont bouclé l'accès à l'hôtel et au restaurant Villa Marquette le 31 mars 2016 à Courtrai, durant une opération en lien avec un projet d'attentat déjoué en France — PHILIPPE HUGUEN / AFP

L’homme soupçonné d’avoir projeté un attentat en France avec Reda Kriket a été remis par les Pays-Bas à la France jeudi.

Anis Bahri a immédiatement été mis en examen et écroué, a appris ce vendredi l’AFP de source judiciaire.

Mandaté par Daesh

Le Français de 32 ans, arrêté le 27 mars à Rotterdam, a été remis le 4 août aux autorités françaises et mis en examen notamment pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « infraction à la législation sur les armes en bande organisée », a précisé le parquet.

Il est soupçonné d’avoir été mandaté par le Daesh pour commettre un attentat en France avec Reda Kriket, un ex-braqueur arrêté à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) quelques jours avant lui.