Chassé-croisé: Un vendredi orange avant un nouveau samedi noir

ROUTES « Samedi 6 août sera la deuxième journée la plus difficile sur l’ensemble des grands axes de liaison du pays », annonce Bison Futé. Armez-vous de patience…

20 Minutes avec AFP

— 

Le 2 juilet 2015: Bouchons sur  l'A 43 entre Bourgoin Jallieu et Saint Quentin Fallavier; Credit:ALLILI/SIPA
Le 2 juilet 2015: Bouchons sur l'A 43 entre Bourgoin Jallieu et Saint Quentin Fallavier; Credit:ALLILI/SIPA — SIPA

Sans surprise, la journée de samedi est classée noire au niveau national, avec une circulation « extrêmement difficile », à l’occasion du second week-end de chassé-croisé de l’été, a prévenu dès ce mercredi Bison Futé.

« Samedi 6 août sera la deuxième journée la plus difficile sur l’ensemble des grands axes de liaison du pays. Il correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les "juillettistes" et les "aoûtiens". La circulation sera "exceptionnellement difficile" sur la grande majorité des axes routiers », a annoncé l’organisme de prévision de la circulation, dans un communiqué.

Difficulté sur l’arc méditerranéen entre l’Italie et l’Espagne

Bison Futé recommande d’éviter de circuler sur les grands axes le vendredi 5 août entre 8 h et 21 h, le samedi 6 août de 8 h à 20 h, ainsi que le dimanche 7 août entre 9 h et 15 h.

Dans le sens des départs, le vendredi 5 août est classé orange au niveau national, le samedi 6 août est annoncé noir et le dimanche 7 août, vert au niveau national et orange sur « l’arc méditerranéen ».

Dans le sens des retours, le vendredi 5 août est classé vert au niveau national et orange sur l’arc méditerranéen, le samedi 6 août est classé orange au niveau national et noir sur l’arc méditerranéen, et le dimanche 7 août est annoncé vert au niveau national et orange sur l’arc méditerranéen.

>> A lire aussi : Une association n'accepte pas les restrictions de circulation des véhicules anciens à Paris

« Durant tout le week-end, dans le sens des retours, la circulation sera dense et bien souvent difficile sur l’arc méditerranéen entre l’Italie et l’Espagne, que ce soit en sens Est-Ouest ou en sens Ouest-Est sur les autoroutes A8, A7, A54, A9, sur la côte de la frontière italienne jusqu’à la frontière espagnole », a souligné Bison Futé.

Samedi 30 juillet, journée classée noire, les automobilistes avaient déjà dû s’armer de patience, avec un pic de 688 km de bouchons sur les routes de France, principalement concentrés dans le Sud-Est et le sud.