Un ex-député de l'Allier écroué pour tentative d'homicide

© 2016 AFP

— 

Un avocat toulousain promeut une plateforme qu'il a créée dans le but de lancer des actions en justice collectives
Un avocat toulousain promeut une plateforme qu'il a créée dans le but de lancer des actions en justice collectives — JACQUES DEMARTHON AFP

Un ancien député de l'Allier, Jean Gravier, a été mis en examen et placé en détention provisoire jeudi pour une tentative d'homicide dans un village près de Montluçon (Allier), a indiqué le parquet de Cusset.

Il a également été mis en examen pour conduite en état d’ivresse manifeste, a-t-on précisé de même source.

L'ex-parlementaire a été arrêté par les gendarmes mardi soir, puis placé en garde à vue après avoir grièvement blessé à la tête un aubergiste de Saint-Genest.

Transportée à l'hôpital de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), la victime âgée de 60 ans a été opérée et se trouvait toujours jeudi en réanimation.

"La balle a traversé le cerveau et s’est fragmentée à l’intérieur (...). Si elle survit, il y aura des séquelles neurologiques qui risquent d’être très lourdes", a expliqué la vice-procureur, Marie-Laure Gauliard, lors d'une conférence de presse, en précisant que la victime et son agresseur ne se connaissaient pas et qu'il n'y avait "pas de mobile évident".

Au moment des faits, M. Gravier avait un taux d'alcoolémie d’environ deux grammes et ne se souvient pratiquement de rien. L'ex-député prend des médicaments peu compatibles avec l’alcool, a encore indiqué Mme Gauliard.

Selon un témoin, l'aubergiste a refusé de continuer de servir à boire à M. Gravier, déjà très alcoolisé. Ce dernier est parti furieux, a pris sa voiture et a percuté un peu plus loin un engin de chantier. Un tracteur a ensuite sorti le véhicule du fossé.

L'aubergiste s'est entretemps approché des lieux de l'accident. Les témoins ont entendu des cris avant que la victime ne retourne vers son auberge.

M. Gravier est remonté dans sa voiture et a tiré sur la victime, à environ 15 mètres avec un 22 long rifle, a précisé Mme Gauliard. La balle a atteint l'aubergiste en pleine tête et il s’est effondré.

L'ancien député affirme qu’il a voulu tiré en l’air "pour dire au revoir", une version qui devra être confirmée, a indiqué la représentante du parquet. En l’état actuel des investigations, il n’y a pas de connotation politique à cet acte, ni d’antécédents entre les deux personnes, a-t-elle ajouté.

Agé de 63 ans, M. Gravier a été député de l'Allier sous les couleurs de l'UDF de 1993 à 1997. Il a également été maire de 1983 à 2004 de Villebret, une commune située au sud de Montluçon et limitrophe de celle de Saint-Genest.

En 2004, il avait été condamné pour violence avec arme (un couteau).