Attentat de Nice: Harcelée et insultée car son nom ressemble à celui du terroriste

TERRORISME Ludivine Lahouij Bouhlel vit un calvaire car son nom de famille ressemble à celui de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le terroriste de Nice...

M.N.

— 

Des fleurs le 17 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais à Nice en hommage aux victimes de l'attaque terroriste
Des fleurs le 17 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais à Nice en hommage aux victimes de l'attaque terroriste — Valery HACHE AFP

Une vie qui peut basculer à cause d’un nom de famille. Nice-Matin rapporte queLudivine Lahouij Bouhlel, une mère de famille de quatre enfants qui réside à Saint-Roch, un quartier de Nice, vit un véritable calvaire depuis l’attentat du 14 juillet. Son nom est en effet très ressemblant avec celui du terroriste, Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

>> A lire aussi : Attentat de Nice: La France est-elle en train de basculer dans la haine?

Elle a reçu de nombreux coups de fil et de nombreux messages d’insultes ou de haine sur son compte Facebook. « T’aurais dû crever comme lui », « J’espère que les Niçois vont vous travailler à l’acide chlorhydrique », « T’as le même nom, t’es une terroriste », « Éradication de ta famille », et bien d’autres messages qu’elle a tous effacés.

Elle a supprimé toutes les photos de son compte Facebook mais le calvaire ne s’arrête pas. « Je crois qu’ils me prennent pour sa femme », dit Ludivine dont le mari a presque le même âge et est originaire du même village tunisien que le terroriste.

Restée chez elle pendant quatre jours, elle a voulu porter plainte mais au commissariat, on lui a dit qu’il faudrait compter cinq heures d’attente. Un calvaire.

>> A lire aussi : Dispositif policier à Nice le 14 juillet: Cazeneuve demande une «évaluation technique» à la police des polices