Attentat de Nice: Cinq suspects déférés devant la justice en vue d'être mis en examen

ENQUETE Soupçonnés d'avoir été en contact avec Mohamed Lahouaiej Boulhel, quatre hommes et une femme âgés de 22 ans à 40 ans ont été déférés par la justice antiterroriste...

20 Minutes avec AFP

— 

Six jours après l'attentat meurtrier, des soldats patrouillent sur la Promenade des Anglais de Nice (Alpes-Maritimes).
Six jours après l'attentat meurtrier, des soldats patrouillent sur la Promenade des Anglais de Nice (Alpes-Maritimes). — Claude Paris / SIPA

L’enquête sur l’attentat du 14 juillet se poursuit. Cinq personnes soupçonnées d’avoir été en contact avec Mohamed Lahouaiej Bouhlel avant la tuerie ont été déférées ce jeudi devant la justice antiterroriste après leur garde à vue, en vue d’éventuelles mises en examen, a annoncé le parquet de Paris.

Quatre hommes et une femme

Le parquet a précisé qu’il ouvrirait une information judiciaire « dans le courant de la journée ».

>> A lire aussi : Tas d’ordures et crachats à l’endroit où le chauffeur a été abattu

Les cinq personnes, quatre hommes âgés de 22 ans à 40 ans et une femme, ont intéressé les enquêteurs parce qu’ils ont été en contact avec le tueur ou soupçonnés de lui avoir fourni une arme, un pistolet automatique avec lequel le Tunisien de 31 ans a tiré sur des policiers à bord du camion lancé sur la foule.