Les infos du matin: L'état d'urgence voté, Trump investi et pagaille à la gare du Nord

RECAP' « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin…

N.Beu.
— 
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 13 juillet 2016.
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 13 juillet 2016. — PDN/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

L'état d'urgence voté par les députés

Les débats ont duré jusqu’au bout de la nuit. A l’aube, l’Assemblée nationale a voté mercredi le projet de loi de prolongation de l’état d’urgence pour six mois, après un débat marathon d’environ sept heures et demie et dans une atmosphère souvent tendue. A 4h53, dans un hémicycle inhabituellement garni à cette heure, les députés ont voté le texte par 489 voix contre 26, et 4 abstentions, après quelques retouches. Le projet de loi va passer dès ce mercredi en commission puis en séance au Sénat, où la majorité de droite entend le durcir.

Donald Trump officiellement investi

Il a fait mentir tous les pronostics. Sans aucune expérience politique, sans aucun soutien majeur, politique ou financier, Donald Trump est rentré dans l’histoire américaine en devenant le candidat officiel du parti républicain à l’élection présidentielle, mardi. « C’est un grand honneur. Je ne vous laisserai pas tomber. L’Amérique d’abord ! », s’est félicité le candidat sur Twitter. Il acceptera officiellement la nomination jeudi soir, lors du discours de clôture. Au total, Trump a obtenu le soutien de 1.725 délégués, largement plus que la majorité absolue (1.237). Ted Cruz finit loin derrière, avec 475 voix et John Kasich complète le podium (120). Le mouvement « Never Trump », dont la rébellion a été matée dans le chaos lundi, n’a rien pu faire. Le verdict des urnes de la primaire a été respecté. Et le choix de son colistier Mike Pence a été confirmé par acclamation.

Grosse pagaille à la Gare du Nord

Grosse galère pour les voyageurs usagers de la Gare du Nord à Paris, mardi soir. Le trafic a été interrompu sur les grandes lignes de 18 h 30 à 22 h 30 environ. « Nous invitons d’ores et déjà les voyageurs grandes lignes, c’est-à-dire des lignes TGV et internationales, à reporter leurs déplacements », a indiqué à l’AFP une porte-parole de la SNCF. L’Eurostar pour l’Angleterre et les Thalys pour la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne partent depuis cette gare parisienne. Ce mercredi, la compagnie annonçait d’ailleurs l’annulation de six trains (le Londres-Bruxelles de 8 h 04, le Londres-Paris de 8 h 19, le Paris-Londres de 8 h 43, le Bruxelles-Londres de 12 h 52, le Paris-Londres de 16 h 13 et le Londres-Paris de 19 h 01). Elle invite les voyageurs à échanger leur billet ou à en demander le remboursement. Côté transports parisiens, le RER D reste perturbé sur l’ensemble de la ligne. Le détail par ici.