Attentat de Nice: Un passant héroïque a tout fait pour arrêter le tueur au camion

ATTENTAT La police doit beaucoup à un passant qui a tenté de maîtriser le chauffeur du camion...

Claire Barrois

— 

L'intervention d'un civil a aidé à arrêter le camion, ici examiné par la police scientifique.
L'intervention d'un civil a aidé à arrêter le camion, ici examiné par la police scientifique. — L. Bruno / AP / Sipa

Il n’a pas manqué de témérité. Jeudi 14 juillet, un passant s’est rué sur le chauffeur du camion qui fonçait sur la foule réunie pour le feu d’artifice sur la promenade des Anglais, à Nice. Il a ainsi permis à la police d’arrêter la course de près de 2 km du véhicule.

Plusieurs témoins, dont le journaliste Jean-Marc Leclerc et le député Eric Ciotti, tous deux sur la promenade des Anglais au moment des faits, ont été impressionnés par cet homme qui a probablement empêché que le bilan, estimé à au moins 84 morts, ne soit plus lourd.

>> En direct : Suivez tous les événements après la tragédie de Nice

« Une personne dans la foule a sauté sur le camion pour essayer de l’arrêter, c’est à ce moment-là que les policiers ont pu neutraliser le terroriste », a confié Eric Ciotti vendredi matin au micro d’Europe 1. Il a poursuivi en affirmant que l’assaillant « a tiré sur les policiers, sans les toucher, et sur la personne qui a tenté de l’intercepter. » C’est donc cet homme qui aurait permis aux policiers de neutraliser ensuite le véhicule en abattant le chauffeur près du Palais de la Méditerranée, un palace de la Promenade.

Une scène incroyable

Un homme, Majid, qui se trouvait sur les lieux pour regarder le feu d’artifice avec sa fille a également livré un témoignage sur les ondes de RMC : « Je vois ce camion blanc s’immobiliser à 20 mètres de nous. Un passant, je pense, essaie d’ouvrir la porte et le chauffeur sort à ce moment-là un pistolet. J’étais assez près pour voir l’arme en question. Le passant essaie de sauter sur la cabine pour lui arracher l’arme des mains. »

Majid estime que l’assaillant « avait son pistolet et n’arrivait pas à tirer. Il essayait d’échapper à cet homme qui lui sautait dessus et de tirer en même temps. » L’infirmier salue le courage de cet inconnu : « Je ne sais pas ce qu’il est devenu, mais je voulais lui rendre hommage. C’est une image qui me restera à jamais, c’était incroyable. »