Coiffeur de Hollande: Valérie Trierweiler affirme que François Hollande «n'était pas au courant»

POLEMIQUE Et qu'elle n'est pas à l'origine de l'embauche...

Clémence Apetogbor

— 

François Hollande au Stade de France, le 3 juillet 2016
François Hollande au Stade de France, le 3 juillet 2016 — CIAMBELLI/SIPA

Le président de la République François Hollande a pu ce mercredi compter sur un soutien inédit alors que la polémique sur le salaire de son coiffeur n’en finit plus d’enfler.

>> A lire aussi : «Cet épisode malheureux vient occulter un bilan favorable dans la gestion du budget de l’Elysée»

Sur Twitter, l’ancienne première dame Valérie Trierweiler est venue à la rescousse du président de qui elle est séparée depuis janvier 2014. « François Hollande n’était pas au courant du salaire du coiffeur. Je peux témoigner de sa colère lorsqu’il l’a su plus tard », a-t-elle déclaré.

Et la journaliste d’assurer qu’elle n’était pas à l’origine de cette embauche.

Valérie Trierweiler s’était déjà défendue en avril d’être à l’origine de cette embauche, comme évoqué dans le livre Elysée Off.