Rentrée scolaire 2016: Plus de 11.000 nouveaux postes créés

EDUCATION Parmi eux, 1.951 postes seront dédiés au renforcement de l’accompagnement des enfants en situation de handicap...

20 Minutes avec agence

— 

Une salle de classe (Illustration)
Une salle de classe (Illustration) — C. Allain / APEI / 20 Minutes

11.662 postes vont être créés à la rentrée dans l’Education nationale. Annoncées par la ministre de tutelle Najat Vallaud-Belkacem sur son blog, ces créations de postes concernent les enseignants du primaire (4.311 postes), du collège et des lycées (4.400), les écoles privées (1.000) et le renforcement de l’accompagnement des enfants en situation de handicap (1.951).

Des accélérations de carrière

La ministre a également promis l’alignement de la prime d’indemnité annuelle de suivi et d’accompagnement des élèves (ISAE) des enseignants du primaire sur celle du secondaire dès septembre, représentant 100 euros par mois, ainsi qu’un protocole de revalorisation du point d’indice et des carrières dès janvier 2017.

>> A lire aussi : Le médiateur de l’Education nationale demande «plus d’humanité» dans les affectations géographiques des enseignants

 

« Des accélérations de carrière par exemple pour ceux qui enseignent plusieurs années dans l’éducation prioritaire ou prennent des fonctions de directeur d’école » sont également au programme, récemment détaillé par Najat Vallaud-Belkacem dans une interview accordée au quotidien économique Les Echos.

« Plus forte augmentation de budget annoncée par le gouvernement »

A noter que le budget permettant la création de ces plus de 11.000 postes provient de l’enveloppe de 3 milliards d’euros supplémentaires récemment octroyés à l’éducation et à l’enseignement supérieur et sz la recherche en 2017.

 

>> A lire aussi : Salaires, fin de carrière: Comment le gouvernement va revaloriser les profs

 

Cette « plus forte augmentation de budget annoncée par le gouvernement » doit, selon Najat Vallaud-Belkacem, permettre de créer les 54.000 postes prévus au début du quinquennat de François Hollande, de pérenniser « les contrats aidés pour les élèves en situation de handicap, de déployer le plan numérique » ou encore, de « financer les mesures annoncées en mars dernier par le Premier ministre, notamment l’augmentation des bourses lycéennes, les fonds sociaux, l’aide à la recherche du premier emploi ».