Affaire Merah: Latifa Ibn Ziaten va elle aussi porter plainte contre l'Etat

TERRORISME Mère d'une victime du « tueur au scooter », elle imite la démarche du père du caporal-chef Abel Chennouf, assassiné par le même homme…

C. A.
— 
Latifa Ibn Ziaten lors de son intervention au centre de détention de Tarascon, le 13 juin 2016.
Latifa Ibn Ziaten lors de son intervention au centre de détention de Tarascon, le 13 juin 2016. — H.Sergent/20Minutes

Latifa Ibn Ziaten, mère d’Imad, la première victime de Mohamed Merah, a décidé de porter plainte à son tour contre l’Etat, a-t-elle dit ce mardi à Francetvinfo.

Elle imite la démarche du père du caporal-chef Abel Chennouf, également assassiné par le terroriste, qui vient d’obtenir ce même jour la condamnation de l’Etat par le tribunal administratif de Nîmes.

>> A lire aussi : Ils veulent porter le combat de Latifa Ibn Ziaten au cinéma

Soutien à Albert Chennouf

« Je soutiens entièrement monsieur [Albert] Chennouf », a souligné Latifa Ibn Ziaten. « Pour nous, c’est très important, parce que notre fils a été la première victime de Mohamed Merah », poursuit-elle encore.

« L’Etat a une grande responsabilité, mais surtout parce que Merah aurait dû être surveillé, comme l’a dit le tribunal de Nîmes », s’est désolée Latifa Ibn Ziaten.

Avant de se montrer plus sévère : « On était victimes, et on s’est retrouvés soupçonnés, avec des auditions séparées, y compris les enfants, et des enquêtes sur nous. Pendant quatre jours, on a été tout seuls contre tout le monde. »

>> A lire aussi : Dix-sept victimes des attentats de novembre vont porter plainte contre l'Etat