Attentats de novembre: Dix-sept victimes vont porter plainte contre l'Etat

TERRORISME Elles reprochent à l’Etat français de ne pas avoir empêché le passage à l’acte des terroristes…

H. B.

— 

Le Bataclan, après les attentats du 13 novembre 2015.
Le Bataclan, après les attentats du 13 novembre 2015. — Miguel MEDINA

Un nouveau volet judiciaire va s’ouvrir concernant les attentats de Paris. Huit mois après les attaques du 13-Novembre, des victimes ont annoncé qu’elles allaient porter plainte contre l’Etat. « On fera tout pour obtenir la condamnation de l’Etat français pour ne pas avoir empêché le passage à l’acte de terroristes dont certains étaient sous contrôle judiciaire », a déclaré sur BFMTV Samia Maktouf, avocate de 17 victimes des attaques de Paris.

La remise du rapport de la commission parlementaire sur la lutte contre le terrorisme, ce mardi, aurait laissé apparaître des ratés et des dysfonctionnements dans la traque des présumés terroristes.

>> A lire aussi : Rapport sur le terrorisme, les services du renseignement pointés du doigt

Si l’Etat venait à être condamné, ça ne serait pas une première. L’Etat français a en effet déjà été jugé ce mardi en partie responsable de la mort d’un militaire tué par Mohamed Merah, le caporal-chef Abel Chennouf, assassiné le 15 mars 2012 à Montauban (Tarn-et-Garonne).