Le Bon Coin: La «serial-arnaqueuse» revendait des places de concert qu'elle n'avait pas

FAITS DIVERS La mise en cause aurait vendu de nombreux billets fictifs entre 2013 et 2014... 

20 Minutes avec agence
— 
Capture d'écran du site internet Le Bon  Coin.
Capture d'écran du site internet Le Bon Coin. — leboncoin.fr

Une habitante du Calvados a été condamnée mardi dernier par le tribunal de grande instance de Caen à quatre mois de prison, dont deux avec sursis, pour avoir à plusieurs reprises vendu sur Le Bon Coin des billets de concerts ou de festivals qu’elle ne possédait pas.

Les faits pour lesquels l’accusée était jugée se sont déroulés entre juillet 2013 et janvier 2014 et concernent quatre plaintes portant sur une escroquerie de 323 euros. Mais pour l’avocat général, ces délits ne seraient « que la partie émergée de l’iceberg ».

Un casier judiciaire chargé

L’arnaqueuse, âgée de 34 ans, demandait aux acheteurs des billets proposés à la vente sur Le Bon Coin de régler leur achat par mandat-cash, raconte Tendance Ouest. Une fois l’argent envoyé, les billets imaginaires n’étaient évidemment jamais envoyés par la Normande, au casier judiciaire par ailleurs chargé.

La prévenue, qui a tenté de justifier ses actes par des difficultés financières, a également été condamnée à rembourser ses victimes.

>> A lire aussi : Toulouse: Arnaqué sur Le Bon Coin, il tend un piège à celui qui l'a escroqué