La crise de 2008 a fait augmenter la pauvreté, les enfants sont les plus touchés

SOCIAL Entre 2008 et 2013, le niveau de vie médian a diminué de 1,1 %, soit 20.000 euros par an…

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration pauvreté. Leila, 55 ans, vit depuis 15 ans dans 4 m2 à Paris.
Illustration pauvreté. Leila, 55 ans, vit depuis 15 ans dans 4 m2 à Paris. —

C’est un triste constat. La crise de 2008 a fait diminuer le niveau de vie médian en France et augmenté la pauvreté, selon une étude de l’Insee publiée ce mardi. Les enfants ont particulièrement été touchés car les familles monoparentales et nombreuses ont été les plus affectées.

Entre 2008 et 2013, le niveau de vie médian (une moitié de la population gagne plus, l’autre moins) a diminué de 1,1 % à 20.000 euros par an (1.667 euros par mois).

>> A lire aussi : Pauvreté des enfants, la France s'explique devant l'ONU

Le taux de pauvreté des enfants en hausse constante jusqu’en 2012

En 2013, 8,6 millions de personnes, soit 14 % de la population, vivaient sous le seuil de pauvreté de 1.000 euros par mois. Cette proportion a légèrement diminué en 2012 et 2013, mais sur cinq ans, la pauvreté a augmenté de 0,7 point.

>> A lire aussi : Les poules plus utiles que les ordinateurs pour lutter contre la pauvreté, estime Bill Gates

Cette hausse de la pauvreté, plus modérée qu’ailleurs en Europe, a surtout touché les ménages actifs, notamment les familles monoparentales (+1,3 point en cinq ans à 32,5 %) et les familles nombreuses (+3,5 points à 22,6 %).

Les enfants ont ainsi vu leur taux de pauvreté augmenter sans interruption entre 2008 et 2012 (+2,6 points), avant de se replier légèrement en 2013 (-0,8 point) pour s’établir à 19,6 %, soit un enfant sur cinq.