EN DIRECT. Loi Travail: Entre 64.000 et 200.000 manifestants en France

LIVE Une nouvelle journée de contestation contre la loi Travail s'ouvre ce mardi, alors que le texte est voté au Sénat à 18h...

A.Ch et H.B.

— 

Au moins 27 personnes ont été interpellées en marge de la manifestation contre la loi Travail, le 28 juin 2016.
Au moins 27 personnes ont été interpellées en marge de la manifestation contre la loi Travail, le 28 juin 2016. — Thomas Samson / AFP

L'ESSENTIEL:

  • Onzième journée de mobilisation contre la loi Travail ce mardi
  • La manifestation parisienne partira à 14h de Bastille, direction place d'Italie
  • Manuel Valls reçoit mercredi les organisations syndicales et patronales, mais le texte de la loi sera voté à 18h ce mardi par le Sénat

A LIRE AUSSI:

>> A lire aussi : Loi travail: Pourquoi François Hollande maintient-il «jusqu’au bout» cette réforme?

>> A lire aussi : Loi Travail: Pourquoi la manifestation est-elle autorisée cette fois-ci à Paris?

>> A lire aussi : Loi Travail: Les Français toujours majoritairement opposés à l'usage du 49.3

 

Ce live est maintenant terminé. Merci de l’avoir suivi avec nous.

Revivez cette journée de manifestation à travers le reportage de notre journaliste.

19h45: La CGT ne demande plus le retrait mais une modification de la loi

Philippe Martinez, le leader de la CGT, s’est réjoui des moindres violences lors de cette journée de contestation mais il a « déploré la forte présence de la police et les fouilles corporelles opérées par les forces de l’ordre ». Il a par ailleurs déclaré que la CGT ne demandait plus le retrait de la Loi Travail mais sa modification et celle de sa « colonne vertébrale, et notamment l’inversion de la hiérarchie des normes ».

19h30: Le programme des rencontres avec les syndicats, ce mercredi à Matignon

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail Myriam El Khomri vont recevoir ce mercredi les différents syndicats, avant les organisations patronales ce jeudi. Le premier à être reçu ce mercredi sera le président de la CFTC Philippe Louis à 16h15. Puis à 17h, ce sera au tour de Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, à 17h45, place à Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, puis à 18h30, Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO.

 

19h: « Si on doit faire un 49-3, on fera un 49-3 »

De « petits bougers » sont possibles sur le projet de Loi Travail mais « la logique réformiste doit rester centrale », et s’il est encore nécessaire en deuxième lecture, le 49-3 sera utilisé, a déclaré ce mardi Philippe Doucet, un député socialiste proche de Manuel Valls. « Si on doit faire un 49-3, on fera un 49-3 », a-t-il ajouté.

18h35: A Lille, 450 manifestants rassemblés devant le commissariat pour réclamer la libération de huit interpellés

Quelque 450 personnes se sont rassemblées mardi soir devant le commissariat central de Lille pour réclamer la libération de huit militants interpellés dans la matinée sur un rond-point qu’ils bloquaient pour protester contre la Loi Travail.

Les huit personnes étaient toujours en garde à vue à 18h10, en attendant une décision du parquet sur d’éventuelles poursuites, a affirmé une source de police. Celle-ci a ajouté qu’une délégation de syndicalistes présents devant le commissariat allait être reçue incessamment.

18h25: Le Sénat adopte une version durcie de la Loi Travail

Le Sénat a adopté ce mardi une version durcie de la Loi Travail par 185 voix contre 156. Le projet de loi doit repasser à l’Assemblée nationale à partir du mardi 5 juillet.

 

18h: La CGT revendique une coupure d’électricité dans l’Allier

La CGT a revendiqué ce mardi une coupure d’électricité à Moulins (Allier) et ses environs pour protester « contre la loi El Khomri et la privatisation d’une partie des activités d’EDF ».

Vers 13h45, une coupure de courant a été déclenchée au sein d’un important périmètre de l’agglomération moulinoise, allant de Neuvy à Neuilly-le-Real et de Chevagnes à Villeneuve-sur-Allier, incluant donc Moulins, Yzeure et Lusigny.

17h55: Près de 200.000 manifestants en France selon la CGT

Mais pour la CGT, principal syndicat contestataire, ce sont près de 200.000 manifestants qui ont défilé ce mardi contre la Loi Travail.

17h50: Environ 64.000 manifestants et 81 interpellations dans toute la France

Les manifestations contre la Loi Travail ont rassemblé près de 64.000 personnes sur toute la France, selon des chiffres de la police. Au total, 81 personnes ont été interpellées.

17h:  38 interpellations à Paris

Dans la capitale, où environ 15.000 personnes ont défilé selon la police, 55.000 selon les organisateurs, quelque 200 personnes encagoulées, masquées et habillées de noir s'étaient glissées devant la tête de cortège, lançant des pavés sur les forces de l'ordre qui répliquaient par des tirs de gaz lacrymogène. Parallèlement à la manifestation officielle, un groupe de manifestants était à la Bourse du travail, encerclé par des CRS. Au total 38 personnes ont été interpellées dont 27 aux points de filtrage.

17h: Fin de manifestation dans le calme à Nantes

Près de 2.000 personnes manifestaient à Nantes ce mardi.

>> A lire aussi : Nantes: Plus de 2000 personnes manifestent contre la loi Travail ce mardi

 

16h55: La manifestation parisienne s'achève sans incidents majeurs

 

16h20: Entre 14.000 et 15.000 manifestants à Paris selon la préfecture de police

Les syndicats en comptent 55.000.

16h15: Le cortège parisien arrive place d'Italie

Les manifestants arrivent à la fin du parcours de la manifestation parisienne, sur la place d'Italie.

 

16h: 55.000 manifestants à Paris selon FO

La manifestation parisienne contre la loi travail a rassemblé mardi 55.000 personnes entre la Bastille et la Place d'Italie, ont indiqué Force ouvrière et la CGT.

Ce chiffre est en repli par rapport à la semaine dernière où les syndicats avaient évalué à 60.000 le nombre de participants. La police avait, elle, compté 20.000 manifestants.

15h30: Ambiance tendue dans le cortège parisien, qui se trouve sur le boulevard de l'hôpital

Les manifestants se trouvent à la hauteur de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière.

 

15h30: 27 interpellations à Paris

La préfecture de police indique que ce sont 27 personnes qui ont été interpellées en amont du cortège.

15h10: Ca commence à chauffer en tête de cortège

 

14h50: 24 personnes interpellées à Paris

Avant le départ de la manifestation parisienne, qui est partie vers 14h30 de la place de la Bastille, 24 interpellations avaient déjà eu lieu sur les points de filtrage, selon la préfecture de police.

En marge du cortège, un groupe de manifestants était également présent à la Bourse du travail, encerclé par des CRS.

14h35: La manifestation parisienne commence à bouger

Notre journaliste est sur place.

 

14h25: L'hôpital Bichat bloqué à Paris

L'entrée principale de l'hôpital Bichat-Claude Bernard, dans le 18e arrondissement de Paris, était bloquée mardi par une cinquantaine d'opposants à la réforme du temps de travail de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, dont dépend l'établissement, a constaté une journaliste de l'AFP. «Retrait, retrait, retrait de la réforme», scandaient les personnels grévistes, vêtus de tuniques oranges, blanches ou bleues, qui laissaient passer au compte-goutte les ambulances, taxis et autres véhicules patientant dans le vacarme des klaxons et des sirènes.

14h20: 3.000 manifestants selon la CGT à Rennes

 

14h15: 17 personnes interpellées à Paris

D'après BFMTV, 17 personnes ont été interpellées avant la manifestation parisienne aux points de filtrage de la police.

13h55: De nombreuses fouilles et barrages filtrants aux abords de la place Bastille

Les barrages filtrants des forces de l’ordre, qui fouillent toutes les personnes qui veulent rejoindre la place Bastille, ralentissent les manifestants.

 

13h45: A Lyon, 7.000 manifestants selon les syndicats

A Lyon, la police a annoncé un cortège de 4.000 personnes. Les syndicats font eux état de 7.000 manifestants.

13h35 : Six stations de métro fermées à Paris

La RATP a fermé six stations de métro où les correspondances ne seront pas assurées : Bastille, Quai de la Râpée, Saint-Marcel, Campo-Formio et Place d’Italie. La station Gare d’Austerlitz est également fermée mais les correspondances entre la ligne 10 et le RER C sont assurées.

13h25: Les syndicats menacent d’organiser de nouvelles actions cet été

Dans un communiqué, la CGT, FO, FSU, Solidaires, l’Unef, l’UNL et la FIDL ont menacé le gouvernement de poursuivre leur mobilisation en juillet.

13h20: A Saint-Nazaire, la manifestation est déjà finie

Dans certaines villes, la manifestation est déjà finie, comme à Saint-Nazaire où aucun incident n’est à déplorer.

 

13h15: La station de métro Bastille fermée

Point de départ de la manifestation parisienne, la station de métro Bastille est déjà fermée au public.

 

13h10: Quelques milliers de personnes à Marseille

Plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées en fin de matinée au Vieux-Port de Marseille pour cette nouvelle manifestation contre la Loi Travail.

 

12h20: Manifestation en berne à Toulouse et Brest

 

12h: Huit interpellations à Lille

La préfecture confirme les interpellations dénoncées par SUD, mais double leur nombre : huit manifestants au total ont été interpellés à Lille ce matin, sept pour attroupement et/ou dissimulation du visage et un pour jets de projectile sur les policiers.

11h50: Paris se prépare pour la manifestation de l'aprés-midi

 

11h30: La votation citoyenne remise à l'Elysée

Des résultats partiels de la votation citoyenne contre la loi travail, portant sur plus de 700.000 votants, ont été remis dans la matinée à l'Elysée. Quelque 92% ont voté pour le retrait, 8% pour le maintien, selon l'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-FSU-Unef-UNL-Fidl, qui espère infléchir la position de François Hollande avec cette consultation.

10h50: Interpellations à Lille

Selon nos informations, quatre manifestants ont été interpellés pendant le blocage de la porte des Postes, à l'entrée sud de Lille, ce mardi matin. D'après un militant SUD/Solidaires, les quatre militants, trois syndicalistes de la CGT et un étudiant de Lille-1, s'apprêtaient à quitter les lieux sur injonction de la police quand ils ont été mis au sol et arrêtés.

Le syndicat SUD annonce l'organisation d'une manifestation à 11h30 devant l'hôtel de police de Lille pour réclamer leur libération.

10h35: 500.000 euros dans la cagnotte de la CGT

 

Le Figaro rapporte que la CGT a ouvert une cagnotte pour soutenir les salariés grévistes. A ce jour, la la «caisse de solidarité financière avec les salariés en grève» a été abondée de 501.753 euros, dont «près de 250.000 euros ont été versés ou sont en cours de versement» aux salariés.

10h30: La tour Eiffel fermée au public 

En raison du mouvement social, la tour Eiffel sera fermée au public ce mardi. Les touristes pourront se consoler en se disant qu'il n'y a pas plus typique qu'une grève en France.

 

 

10h15: Pourquoi le gouvernement ne pliera pas sur la loi Travail

Alors que Manuel Valls doit recevoir mercredi les organisations syndicales et patronales pour renouer le dialogue autour d'une loi Travail très contestée et passée en force par le 49.3, le gouvernement ne semble pas prêt à plier devant la contestation.La semaine dernière, François Hollande a répété qu'il irait «jusqu'au bout» du projet, «parce que c'est essentiel de pouvoir permettre aux entreprises de pouvoir embaucher davantage, permettre que nous ayons davantage de formation pour ceux qui sont les plus éloignés de l'emploi, davantage d'embauches avec des contrats à durée indéterminée, et davantage pour ce que nous pouvons faire en matière d'insertion».

10h: Premiers blocages en région

A Lille, les premiers blocages sont apparus aux entrées sud de la ville.

>> A lire aussi : Loi Travail: Mobilisation européenne et blocage au sud de Lille

>> A lire aussi : Rennes: Deux manifestations ce mardi, l’une autorisée et l’autre interdite

>> A lire aussi : Nantes: Nouvelle manif contre la loi Travail mardi, transports coupés dans l'hypercentre

 

Ce mardi, les syndicats se mobilisent une nouvelle fois contre la Loi Travail, alors que le texte va être voté au Sénat à 18h.

A Paris, la onzième manifestation unitaire depuis le début du mouvement partira de Bastille à 14h, direction place d'Italie. Pour éviter tout débordement, la préfecture de police a mobilisé 2.500 policiers. Des contrôles systématiques de manifestants sont prévus alors que le climat autour de ce texte s'est durci, avec des actes de vandalisme visant les sièges de la CGT, de la CFDT et des permanences PS.