VIDEO. Bac: Où vont les copies après les corrections?

EDUCATION Les 4 millions de copies de la session 2016 vont encore vivre longtemps après avoir été notées…

Delphine Bancaud

— 

Une copie du bac 2016 à Strasbourg.AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN
Une copie du bac 2016 à Strasbourg.AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN — AFP

Dans un peu plus d’une semaine, les candidats au bac découvriront s’ils ont décroché le précieux sésame, s’ils vont devoir retenter leur chance au rattrapage ou si une nouvelle année de terminale se profile devant eux. Mais que vont devenir leurs sacro-saintes copies ?

Avant le jour des résultats (le 5 juillet), les 4 millions de copies du bac 2016 auront été corrigées et les notes auront été parfois été débattues et réévaluées à la hausse ou à la baisse afin d’arriver au résultat final, comme vous l’expliquait récemment 20 minutes dans un article. Une fois les résultats du bac proclamés, les copies « seront conservées pendant une semaine au centre d’examen », explique à 20 minutes le ministère de l’Education. Un délai qui permettra aux élèves recalés au bac ou qui ne comprendraient pas du tout une mauvaise note, d’aller consulter leurs copies au centre d’examen de leur académie. Après la proclamation des résultats, ils disposeront d’un délai de trois jours pour le faire, la priorité étant accordée aux cas les plus délicats. Impossible en revanche pour les candidats d’emporter avec eux leurs copies. Ils peuvent cependant demander une photocopie au centre d’examen, moyennant 2,50 euros par copie.

La possibilité de contester une note très encadrée

Pour les candidats qui voudraient contester leur note, il n’est possible de le faire que dans deux cas : s’il y a eu une « erreur de fait », par exemple un mauvais report de note sur le relevé. Ou s’il y a eu une « erreur de droit », c’est-à-dire l’application d’un mauvais coefficient à une matière. En revanche l’éventuelle sévérité de la notation ne peut pas être remise en cause et le candidat ne peut pas obtenir une deuxième correction. C’est pourquoi, afin de limiter les questions sans réponses, la circulaire d’organisation du bac « invite les correcteurs à être explicites dans leurs annotations en tête et en marge des copies ».

>> A lire aussi : Bac: «On tombe parfois sur des aberrations», raconte un correcteur

Les copies sont loin d’avoir fini leur périple. Car elles prennent ensuite la direction du rectorat de chaque académie où elles sont archivées pendant douze mois dans un coffre-fort. Une fois cette année écoulée, elles seront détruites et le papier sera recyclé. Une durée de vie plus longue est cependant prévue pour les copies des épreuves anticipées qui se déroulent en classe de première, car elles sont conservées deux ans. « Durant ce laps de temps,les bacheliers peuvent obtenir des photocopies de leurs œuvres en s’adressant, par écrit, à la division des examens et concours de leur académie », précise la rue de Grenelle.


Où vont les copies du bac après les épreuves ?

Certaines copies resteront dans l’histoire

Mais certaines copies ont aussi un destin particulier. Car tous les cinq ans, le ministère de l’Education prélève un échantillon représentatif de chaque filière (entre 40.000 et 200.000 copies avec un minimum de 3 par épreuve). « Choisies de manière aléatoire, ces copies servent à étudier l’évolution du niveau des candidats au fil des ans. Stockées aux archives départementales, ces épreuves ne pourront être consultées qu’au bout de cinquante ans », explique la rue de Grenelle. Une procédure qui n’est pas spécifique au bac, tous les autres examens y sont également soumis. Une mine d’or pour les chercheurs en sciences de l’éducation !