Où partiront les Français cet été en vacances?

TOURISME L'Espagne reste la première destination des Français qui partent à l'étranger cet été...

Delphine Bancaud

— 

La Bretagne connaît un automne très doux. Ici, la vue de la plage de l'écluse à Dinard.
La Bretagne connaît un automne très doux. Ici, la vue de la plage de l'écluse à Dinard. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Soucis financiers, crainte du mauvais temps, peur des attentats… Voilà quelques-unes des raisons qui expliquent que près de quatre Français sur dix ne partiront pas en vacances cet été. Selon le baromètre des entreprises du voyage* dévoilé ce jeudi, nos compatriotes seront donc un peu moins nombreux cette année à prendre la poudre d’escampette cet été (55 % contre 59 % en 2015). Sans surprise, ceux qui le feront sont les ménages les plus aisés (avec des revenus mensuels par foyers supérieurs à 3.500 euros), les Franciliens, les 35-49 ans et les 50-64 ans. 20 minutes décortique les projets de ce qui auront la chance de faire un break.

La France plébiscitée

Parmi les Français qui partiront cet été, 39 % ont l’intention de le faire en France et/ou 19 % à l’étranger. Surprise cette année : les Français ayant prévu de rester dans l’Hexagone comptent aller en Bretagne (19 %). Le Languedoc-Roussillon-Midi Pyrénées arrive ensuite (16 %), suivi de la Provence-Alpes-Cotes-d’Azur (16 %) et la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (12 %).

Infographie Baromètre des entreprises du voyage, le 23/06/2016.
Infographie Baromètre des entreprises du voyage, le 23/06/2016. - Les entreprises du voyage

 

En effet, le tourisme en Bretagne est en augmentation depuis trois ans et l'été plus particulièrement sur la frange littorale.« 65 % des Franciliens partant en vacances cet été, la proximité de la Bretagne pour eux joue sans doute », explique Jean-Pierre Mas, président des entreprises du voyage. La campagne d'image nationale Viens en Bretagne n'est peut être pas non plus étrangère à ce succès.

 

 

Le carton des pays voisins européens

Parmi les deux Français sur dix qui dépasseront nos frontières cet été, 60 % comptent se rendre dans les pays de l’Union Européenne, constate le baromètre des entreprises du voyage. L’Espagne continue a séduire massivement (18 %) car elle reste la première destination à l’étranger suivi de l’Italie et du Portugal. « L’Espagne continentale jouit de sa proximité géographique avec la France et d’une structure hôtelière très importante et bien renouvelée. Et les Canaries et les Baléares continuent à fasciner en restant accessibles financièrement », estime Jean-Pierre Mas.

De son côté l’Italie qui a toujours beaucoup de succès l’été, s’appuie sur ses deux jambes « à savoir des structures hôtelières balnéaires de qualité en Sicile et en Sardaigne et un tourisme culturel (à Florence, Rome, Naples, Venise) », poursuit Jean-Pierre Mas. Quant au Portugal, s’il a bénéficié aussi ces dernières années de la chute du tourisme en Tunisie, en Turquie et en Egypte, « le pays a su bien communiquer auprès des touristes français, a ouvert des hôtels club et a attiré des voyageurs utilisant leur voiture pour visiter le pays », constate Richard Soubielle, vice-président des Entreprises du voyage.

 

Infographie du sondage BVA /les entreprises du voyage 23/06/16
Infographie du sondage BVA /les entreprises du voyage 23/06/16 - les entreprises du voyage

 

Et alors que l’on aurait pu croire que les Français fuiraient totalement le Maghreb, la réalité est plus nuancée : 11 % de ceux qui voyageront à l’étranger comptent se rendre dans un de ces pays, soit 7 % pour le Maroc, 3 % pour la Tunisie et 1 % pour l’Algérie. « La Tunisie qui représentait 20 % des départs à l’étranger avant 2011 s’est effondrée, notamment depuis l’attentat de Sousse. Le Maroc résiste mieux car les attentats qui y ont eu lieu sont plus anciens et que le roi donne l’impression de bien contrôler les islamistes », commente Jean-Pierre Mas, président des entreprises du voyage.

« L’incruste » chez les proches demeure un sport national

Selon le baromètre des entreprises du voyage, 6 Français dix partants en France prendront une location, soit d’appartement ou de maison (27 %), en camping (18 %), à l’hôtel (12 %), ou en gîte rural (10 %). Mais par souci d’économie, 4 Français sur 10 qui séjourneront en France iront dans leur famille ou chez des amis. Avec le risque de se chicanner au passage!

 

*Sondage à BVA, qui l'a réalisé auprès d'un échantillon de 1.948 personnes, représentatif de la population française, les 10 et 11 juin, puis les 17 et 18 juin.