Eric Zemmour relaxé en appel après ses propos sur les «bandes» d'étrangers

PROCES La justice estime que les communautés visées ne l’étaient pas dans leur ensemble…

20 Minutes avec AFP

— 

Eric Zemmour le 5 juin 2015 à Nice.
Eric Zemmour le 5 juin 2015 à Nice. — BEBERT BRUNO/SIPA

« Les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent. » Le polémiste Eric Zemmour a été relaxé en appel mercredi pour ces propos tenus le 6 mai 2014 dans l’une de ses chroniques sur RTL.

La cour d’appel de Paris a confirmé ce mercredi la relaxe du polémiste Eric Zemmour, qui était poursuivi pour provocation à la haine raciale et « diffamation raciale ».

Une ferme mise en garde du CSA

Le tribunal correctionnel de Paris avait relaxé en septembre Eric Zemmour, estimant que les communautés visées ne l’étaient pas dans leur ensemble.

>> A lire aussi : Eric Zemmour condamné à 3.000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans

Cette chronique avait valu à RTL une ferme mise en garde du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Eric Zemmour avait déjà été condamné en 2011 pour avoir déclaré à la télévision que « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait ».