Air France: Les syndicats de pilotes lèvent la grève prévue du 24 au 27 juin

SOCIAL Le Pdg de la compagnie aérienne a proposé de geler jusqu’au 1er novembre l’application de certaines mesures salariales contestées par les syndicats de pilotes…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration Air France - Photo prise à l'aéroport d'Orly le 16 septembre 2014.
Illustration Air France - Photo prise à l'aéroport d'Orly le 16 septembre 2014. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Les syndicats de pilotes ont levé la grève prévue à Air France du 24 au 27 juin. Ils auraient accepté le compromis proposé par la direction de la compagnie aérienne. A défaut d’avoir trouvé un accord avec les syndicats de pilotes, le futur Pdg d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, a proposé aux pilotes français de geler l’application de certaines mesures salariales, à condition qu’ils s’abstiennent de faire grève d’ici au 1er novembre.

Les syndicats de pilotes d’Air France, SNPL, Spaf et Alter (non représentatif), avaient appelé à un mouvement de grève de vendredi à lundi prochain inclus, après un premier mouvement social du 11 au 14 juin.

>> A lire aussi : Les propositions de la direction «pas acceptables en l'état», estiment les syndicats

« Un nouveau pacte » tourné vers la croissance

Sur son site internet, le magazine Marianne affirme donc que Jean-Marc Janaillac, qui prendra ses fonctions le 4 juillet, a « proposé un nouveau deal aux syndicats de pilotes ». Selon l’hebdomadaire, le futur PDG d’Air France-KLM « promet dans cet intervalle » de construire « un nouveau pacte » tourné vers la croissance, alors qu’un plan de réduction d’activité et d’effectifs a été décidé pour 2016 chez Air France.

>> A lire aussi : L'impact de la grève des pilotes dépasse les 40 millions d'euros

La précédente grève, lancée au lendemain du coup d’envoi de l’Euro de foot en France (10 juin-10 juillet), a coûté au moins 40 millions d’euros à la compagnie, d’après ses premières estimations.