Loi Travail: Dix personnes condamnées à de la prison après de violents affrontements à Paris

JUSTICE Les peines vont de six mois avec sursis à quatre mois de prison ferme…

Clémence Apetogbor

— 

Des «casseurs» lors des manifestations du 14 juin 2016 à Paris
Des «casseurs» lors des manifestations du 14 juin 2016 à Paris — Thibault Camus/AP/SIPA

Après des débordements en marge de la manifestation contre la Loi Travail de mardi à Paris, la justice a tranché. Dix personnes, interpellées mardi après des affrontements, ont été condamnées à des peines de six mois avec sursis à quatre mois de prison ferme, a appris vendredi l’AFP de source judiciaire.

Une trentaine de policiers blessés

Dix-huit personnes avaient été présentées jeudi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Paris. Trois ont été condamnées à de la prison ferme, et une d’entre elles placée sous mandat de dépôt. Deux autres personnes seront présentées ce vendredi en comparution immédiate.

Vingt-neuf policiers et onze manifestants avaient été blessés mardi lors de ce rassemblement au cours duquel plusieurs centaines de personnes cagoulées avaient pris à partie les forces de l’ordre.

>> A lire aussi : Qui est vraiment responsable de la sécurité dans les manifs?